Le spectacle « Pisser dans l’herbe… » à Montreuil (Seine-Saint-Denis)

Durée de lecture : 1 minute


Le mercredi
21
décembre
au jeudi
22
décembre




La pièce de théâtre « Pisser dans l’herbe… », produite par le Théâtre du Sable, sera créée le 21 et 22 décembre 2016 à la Parole Errante.

Écrite en collaboration avec Christine Ribailly, une bergère détenu-e depuis 4 ans, ce spectacle s’est aussi nourri de lettres de Philippe Lalouel, Émilie D. et du livre « Pourquoi faudrait-il punir ? de Catherine Baker. »Pisser dans l’herbe…" est interprété par Philippe Giai-Miniet et mis en scène par Marie Paule Guillet. La pièce dresse un tableau qui interroge la justice, l’Administration Pénitentiaire et les modes répressifs préconisés depuis toujours.

CAMILLE
Février 2014. Centre de détention de Fleury Mérogis.

Transfert-transit. Non ! Je refuse de te donner mes empreintes. On reste calme et on règle ça dans une semaine avec un prétoire où je ne risque pas plus de 7 jours ; ou vous me les prenez de force, on risque de se faire mal, ça va compliquer tout le reste de la détention ici et de toutes façons vous n’aurez rien d’utilisable. Ils choisissent la force.

Le Collectif Prison Par Terre qui travaille à développer des solidarités avec les prisonniers, assurera une table d’informations et proposera boisson et restauration dont la recette est destinée aux détenu-e-s.

"Pisser dans l’herbe…" se jouera le 21 et le 22 décembre 2016 à 20h30 à La Parole Errante, 9 rue François Debergue, M°Croix de Chavaux L9 (Sortir place Jacques Duclos, voix piétonne 150m, à droite 50m, vous y êtes).


« Pisser dans l’herbe... » / Adaptation théâtrale de Philippe Giai-Miniet et Christine Ribailly. Textes de Christine Ribailly, Émilie D, Philippe Lalouel.
Et à partir du livre "Pourquoi faudrait-il punir ? de Catherine Baker. MISE EN SCÈNE : Marie-Paule Guillet.




22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
24 septembre 2020
Fragilisé par la sécheresse et le Covid, le nucléaire a besoin du charbon
Info
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête