Le tracteur de Notre Dame des Landes en procès

Durée de lecture : 3 minutes

27 août 2012 / Acipa

Rassemblement de soutien à Sylvain Fresneau et Clément, opposants au projet de Notre-Dame-des-Landes, à l’occasion de leur procès le 28 août à Saint-Nazaire


Le 21 juin 2012, la Coordination des Opposants au projet d’aéroport appelait à un rassemblement à Notre-Dame-des-Landes à l’occasion du démarrage de cinq enquêtes publiques dont celles au titre de la loi sur l’eau. Le rassemblement avait pour but de dénoncer la tenue des enquêtes en plein été et en demander le report. Rappelons que la zone impactée par le projet est à 98 % en zone humide, et qu’AGO/Vinci tente de s’arranger avec la législation pour minimiser la portée de la Loi sur l’Eau.

Pendant ce rassemblement, une manoeuvre du tracteur conduit par Sylvain Fresneau, président de l’Association de Défense des Exploitants Concernés par l’Aéroport (ADECA) et opposant historique au projet d’aéroport, a déclenché des jets nourris de gaz lacrymogènes. Sylvain Fresneau a été interpellé, mis en garde à vue pendant plus de 10 heures, le tracteur et la remorque mis sous séquestre pendant plusieurs semaines.

Poursuivi pour avoir « volontairement commis des violences n’ayant pas entraîné d’incapacité totale de travail sur les Gendarmes avec ou sous la menace d’une arme, en l’espèce un tracteur et sa remorque, et d’avoir participé à un attroupement illicite », il encourt de la prison ferme !

Le procès de Sylvain Fresneau aura lieu le mardi 28 août 2012 à 14h au Tribunal de Saint-Nazaire.

Fin juillet, toujours suite au rassemblement du 21 juin, Clément, squatteur sur la ZAD (Zone d’Aménagement Différé ou Zone A Défendre), a été interpellé à son domicile, gardé à vue et son procès pour "refus d’obtempérer, violence sans arme et refus de prise d’ADN" aura lieu également le mardi 28 août.

La coordination des opposants au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes appelle la population à un large rassemblement de soutien à ces militants pour dénoncer la répression grandissante sur les opposants à ce projet mais aussi à bien d’autres en France et dans le monde, l’atteinte au droit de manifester et naturellement l’aberration totale que représente ce projet d’aéroport dans le contexte actuel.

La coordination demande la relaxe de Sylvain et Clément et l’abandon de ce projet néfaste et destructeur.

Plusieurs personnalités sont attendues : Martine Billard (co-présidente du Parti de Gauche), Jean-Claude Bossard (maire EELV de Chefresne, il a été mis en garde à vue lors d’un rassemblement contre la ligne THT), José Bové (député européen EELV du Sud-Ouest, vice-président de la commission Agriculture et développement rural au parlement européen et figure de la lutte du Larzac), Annick Coupé (porte parole de l’union syndicale Solidaires), Christophe Dougé (conseiller régional EELV des Pays de la Loire), François Dufour (vice-président EELV du Conseil Régional de Basse Normandie, paysan dans la Manche en lutte contre la ligne THT), Yannick Jadot (député européen EELV de l’Ouest). La Confédération Paysanne Nationale enverra un porte parole et la Ligue des Droit de l’Homme un délégué.

Le rassemblement est prévu le mardi 28 août à partir de midi devant le tribunal de Saint-Nazaire.

Le monde agricole prévoit une forte mobilisation.

L’ADECA invite les agriculteurs à participer en tracteur, symbole de la profession, dont la présence lors des rassemblements ne doit pas être remise en question.

A noter : en soutien aux militants et la lutte contre l’aéroport, la Confédération Paysanne de l’Aveyron organise un pique-nique ce mardi 28 août à 11h30 devant le camp militaire du Larzac.

Info pratiques pour Saint-Nazaire :

Un covoiturage est possible à 11h à l’arrêt du tram Beauséjour à Nantes, sur le parking de la Poste à Notre Dame des Landes et sur la place du Marché à Plessé.

Adresse du tribunal de Saint-Nazaire : 77 rue Albert de Mun 44600 Saint-Nazaire

Regroupement des tracteurs pour se rendre à Saint-Nazaire :

Saint-André des Eaux (Rond-Point) : 11h30

Herbignac : 11h

Pontchâteau (Place de l’Eglise) : 10h

Bouvron (Salle Horizinc) : 10 h

Savenay : 10h15

Pied du Pont de Saint-Nazaire (pour le sud Loire) 10h30 (avec départ de Bourgneuf à 10h)

Notre-Dame-des-Landes (La Vache Rit) : 9h15



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Communiqué de presse de l’Acipa

Photo : Kalzadud

Lire aussi : Croissance à la matraque

27 juillet 2019
Compromis ou radicalité, le mouvement écolo cherche sa stratégie
Enquête
24 juillet 2019
Greta Thunberg tente de secouer les députés... qui ratifient le Ceta
Info
26 juillet 2019
Contre le G7, les altermondialistes organisent un sommet « démocratique et ouvert »
Info




Du même auteur       Acipa