Le vaillant bimestriel grenoblois continue à réveiller l’Isère

Durée de lecture : 1 minute

21 mars 2017 / Le Postillon

Au sommaire du numéro 39 du journal de Grenoble et sa cuvette :

  • Pourquoi les bibliothèques ont été sacrifiées
  • Comment payer votre visite Google avec le droit à la formation
  • Un combat à charges
  • Gilles Chabert, le gredin dauphinois
  • La grande radiation
  • « On fait plus du gardiennage que de l’animation »
  • Ensemble, réduisons les pics de pollution.
  • Pipeau-litiquement correct
  • Ineptes tablettes
  • Comment les collégiens avalent déjà des pilules électroniques
  • La fac veut donner des « émotions » aux robots
  • Vaut-il mieux croire aux ovnis qu’à la démocratie participative ?
  • « Cette affaire remet des murs et ferme des portes »
  • Délocalisez-vous !
  • La justice nous indique la longueur de la laisse

La présentation de chaque article est disponible ici.


  • Grenoble ne peut pas accueillir tous les ingénieurs du monde, Le Postillon, février-mars 2017, 3 €.

Source : Le Postillon


19 février 2020
« L’Écologie du XXIe siècle » : lutter avec rage et beauté
Reportage
19 février 2020
Anne Hidalgo à Paris, maire de la bétonisation ou écologiste efficace ?
Info
18 février 2020
Extinction Rebellion dénonce le BTP « climaticide » en bloquant une cimenterie
Reportage