Le vaillant bimestriel grenoblois continue à réveiller l’Isère

Durée de lecture : 1 minute

21 mars 2017 / Le Postillon

Au sommaire du numéro 39 du journal de Grenoble et sa cuvette :

  • Pourquoi les bibliothèques ont été sacrifiées
  • Comment payer votre visite Google avec le droit à la formation
  • Un combat à charges
  • Gilles Chabert, le gredin dauphinois
  • La grande radiation
  • « On fait plus du gardiennage que de l’animation »
  • Ensemble, réduisons les pics de pollution.
  • Pipeau-litiquement correct
  • Ineptes tablettes
  • Comment les collégiens avalent déjà des pilules électroniques
  • La fac veut donner des « émotions » aux robots
  • Vaut-il mieux croire aux ovnis qu’à la démocratie participative ?
  • « Cette affaire remet des murs et ferme des portes »
  • Délocalisez-vous !
  • La justice nous indique la longueur de la laisse

La présentation de chaque article est disponible ici.


  • Grenoble ne peut pas accueillir tous les ingénieurs du monde, Le Postillon, février-mars 2017, 3 €.

Source : Le Postillon


17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
17 septembre 2019
Huit trucs pour se passer de téléphone portable
Tribune
18 septembre 2019
Naomi Klein : « Nous entrons dans l’ère de la barbarie climatique »
Entretien