Le « zadisme », seule lutte efficace contre les intérêts privés

14 mars 2018 / Vincent Le Coq

Dans « Projets publics, intérêts privés », Vincent Le Coq montre que le recul constant des libertés publiques et individuelles et la confiscation progressive de l’espace public font émerger une démarche proposant un modèle de lutte alternatif.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Face à des gouvernements déterminés à ne pas écouter le peuple, la contestation traditionnelle a perdu toute efficacité. L’application du droit par une justice influencée par l’idéologie du progrès et parfois au service d’intérêts privés rend le recours au juge bien souvent illusoire. Ces constats d’impuissance ont fait naître le zadisme, qui semble être aujourd’hui la seule lutte efficace.

De nombreux grands projets sont contestés par des initiatives citoyennes. Mais qu’en est-il des autres projets : la ligne ferroviaire Lyon-Turin, le stockage de déchets radioactifs à Bure, le Center Parcs de Chambaran, l’incinérateur d’Échillais… ? Cette liste s’allonge sans cesse, avec l’adhésion des élites politico-économiques, qui sous prétexte de croissance interdisent tout débat.

Ce recul constant des libertés publiques et individuelles et la confiscation progressive de l’espace public font émerger une démarche proposant un modèle alternatif. Embrassant l’ensemble des procédures, cet ouvrage fait un bilan quasi exhaustif des moyens mis en œuvre par les divers groupes de pression pour arriver à leurs fins et montre comment la mobilisation citoyenne peut encore espérer arrêter ce massacre de nos territoires.

  • Vincent Le Coq est diplômé de Sciences Po et docteur en droit public. Il a exercé la profession d’avocat pendant près de dix ans en droit de l’urbanisme et de l’environnement. Il est, depuis 2000, maître de conférences en droit public à l’université Toulouse-Jean-Jaurès et est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les dysfonctionnements de notre système judiciaire.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les zadistes sont tournés vers l’avenir
16 novembre 2018
L’écologie et la justice sociale doivent être les carburants du XXIe siècle
Tribune
17 novembre 2018
Ils roulent en vélo cargo et en sont très heureux
Alternative
16 novembre 2018
Matthieu Auzanneau : « Augmenter les taxes sur l’essence sans proposer d’alternative cohérente, c’est faire le lit du fascisme »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre