Reporterre
a besoin de vous
0 €
COLLECTÉS
100 000 €
OBJECTIF
12
JOURS
66 %

Les 2es Rencontres de l’Atelier paysan, à Beaumont-lès-Valence (Drôme)

28 avril 2017



2es RENCONTRES DE L’ATELIER PAYSAN
28, 29 ET 30 AVRIL

FERME DES VOLONTEUX
Beaumont-lès-Valence (Drôme)

A 15 min de Valence, la coopérative L’Atelier Paysan organise les
deuxièmes rencontres de l’autoconstruction paysanne sur une ferme
biologique. 3 jours ouverts aux agriculteurs et aux consommateurs pour
se retrouver autour de l’agroécologie paysanne et de la souveraineté
alimentaire : conférences, chantiers d’autoconstruction, expositions,
concerts en soirée …

- Plus d’infos sur les Rencontres 2017
- Télécharger le programme en pdf

CONCERTS LE VENDREDI 19H00 – 00H00 (PRIX LIBRE) :
Fantazio / René Lacaille / Sarah Murcia & Gilles Coronado / Gipsy Sound
System Orkestra

DES CONFÉRENCES AVEC DES CHERCHEURS RECONNUS :
- Vendredi 28 avril / 17H00 / Pierre Bitoun, sociologue du monde rural,
présente son ouvrage « le Sacrifice des paysans, une catastrophe
anthropologique ».
- Samedi 29 avril / 17H00 / Benjamin Coriat, économiste atterré,
animera une conférence sur la crise de l’idéologie propriétaire ou
le retour des communs.
- Dimanche 30 avril / 15H00 / Christophe Bonneuil et Céline Pessis,
historiens, reviendront sur l’industrialisation du monde du vivant et
les résistances paysannes à ce processus.

DESBATS AVEC DES AGRICULTEURS ENGAGÉS :
- Vendredi 28 avril / 15H00 / Jean Philippe Valla, paysan
autoconstructeur en Isère, auteur d’un livre sur son installation
Biogaz à la ferme, présente ses travaux sur l’autonomie
énergétique.
- Samedi 29 avril / 17H00 / Yannick Ogor, maraîcher breton, décortique
l’inflation des normes venues de l’administration comme outil
d’assujettissement des agriculteurs aux logiques industrielles.
- Dimanche 30 avril / 11H00 / Denis Gaboriaux, paysan retraité, analyse
l’impact de la fiscalité et du modèle économique des fermes sur les
investissements inutiles dans des outils de travail non viables.
- Dimanche 30 avril / 11H00 / Jean-Louis Cannelle, paysan éleveur de
chevaux de trait, montre comment les recherches sur les machines à
traction animale ont été brutalement arrêtée à l’arrivée du
tracteur, fer de lance d’une révolution agro-industrielle à marche
forcée.

UN « FARMLAB » À CIEL OUVERT :
Ouverts aux agriculteurs et aux citoyens, des chantiers
d’autoconstruction de machines agricoles innovantes et adaptées aux
besoins des paysans permettront de s’initier au travail des métaux
(créneaux le samedi 14h/19h à et le dimanche de 9h/19h).

Source : Courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
27 juin 2017
Le mépris meurtrier de Lénine pour la paysannerie
À découvrir
27 juin 2017
À Fréjus, le maire FN poursuit le bétonnage de la Côte d’azur
Reportage
22 avril 2017
Les chercheurs défendent dans la rue la liberté de la science
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre