Les Chiliens veulent-ils sortir du néo-libéralisme ?

Durée de lecture : 1 minute

23 septembre 2011 / Marco Enriquez-Ominami







http://www.reporterre.net/IMG/mp3/E...

Marco Enriquez-Ominami a été candidat à l’élection présidentielle chilienne de 2009 et a recueilli 20 % des voix. Il anime le Partido Progresista

Lire aussi : Chili : la protestation écologique a lancé le mouvement social

26 mai 2020
En Bretagne, la liberté d’informer sur l’agroalimentaire est menacée
Tribune
26 mai 2020
Pour un plan de sortie de crise écologique, « il faut doubler le nombre de paysans »
Entretien
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune