Les Chiliens veulent-ils sortir du néo-libéralisme ?

Durée de lecture : 1 minute

23 septembre 2011 / Marco Enriquez-Ominami



http://www.reporterre.net/IMG/mp3/E...

Marco Enriquez-Ominami a été candidat à l’élection présidentielle chilienne de 2009 et a recueilli 20 % des voix. Il anime le Partido Progresista

Lire aussi : Chili : la protestation écologique a lancé le mouvement social

28 janvier 2020
La vie des itinérants menacée par une nouvelle loi
Reportage
8 janvier 2020
Aux municipales, les citoyens se lancent à l’assaut des mairies
Enquête
28 janvier 2020
À Polytechnique, la greffe avec Total ne prend pas
Enquête