Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

Les OGM clandestins dénoncés dans le Tarn-et-Garonne

Faucheurs volontaires et paysans occupent une station de recherche sur les tournesols mutés.

Actuellement, deux cent personnes - faucheurs volontaires et militants de la Confédération paysanne, occupent la station de recherche Tournesol de la firme génétique Pioneer, à Montech dans le Tarn-et-Garonne.

Par cette action, ils dénoncent la présence de plantes de tournesols mutés, c’est à dire obtenus par mutagénèse incitée. Selon la directive européenne 2001/18, ces plantes sont des OGM. Elles ont pourtant été exclues de son champ d’application et de ce fait, ne nécessitent pas d’autorisation pour leur mise en culture.

Ces plantes obtenues par mutagénèse comportent les mêmes risques de dommages sur la santé et l’environnement que les plantes obtenues par transgénèse

Les manifestants ont demandé un rendez-vous au Ministre de l’environnement afin d’exprimer leur inquiétude sur le développement de ces cultures qui échappent à tout contrôle.

Ils exigent la réintégration des plantes mutées dans le champ d’application de la législation sur les OGM.

Les manifestants occuperont le site jusqu’à l’obtention d’un rendez-vous ferme et précis.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende