Les algues vertes, un enfer vert

Durée de lecture : 1 minute

17 juillet 2019 / Mathurin Peschet

Mathurin Peschet, dans son film « L’Enfer vert des Bretons », raconte la prolifération sur le littoral breton des algues vertes, conséquence de l’industrialisation à marche forcée de l’agriculture régionale.

  • Présentation du documentaire par son diffuseur :

L’Enfer vert des Bretons est un documentaire sur les algues vertes qui prolifèrent sur le littoral breton, conséquence de l’industrialisation à marche forcée de l’agriculture. Intrants chimiques, monoculture, élevage industriel de poulets et cochons, les conséquences sanitaire et environnementale sont là, mais si difficile à admettre tant l’agro-industrie pèse de tout son poids dans l’économie bretonne.

Heureusement les monceaux de laitue de mer en décomposition indisposent le touriste. Il faut donc nettoyer, encore et encore, tout en délivrant des autorisations pour de nouvelles fabriques à viande. Des gens, des chevaux et des sangliers sont morts en inhalant les gaz toxiques issus des végétaux en putréfaction. Il faudra une poignée d’irréductibles citoyens pour que cette vérité soit reconnue par l’administration, après des années de procédure.

  • Mathurin Peschet — réalisateur de ce documentaire diffusé sur KuB (Kultur/Bretagne), le média en ligne — campe en citoyen scrupuleux qui voudrait comprendre où se nichent les problèmes. Il préfère ne braquer personne, pour mettre les uns et les autres face à leurs responsabilités, lui compris, puisqu’en tant que consommateur il fait partie du problème, comme vous et moi.

  • L’Enfer vert des Bretons, film-documentaire de Mathurin Peschet, .Mille et Une. Films, 2012, 52’.

20 juillet 2019
Tour de France : l’équipe Ineos, championne du plastique polluant
Enquête
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir