Les décroissants discutent avec le Parti de gauche

Durée de lecture : 3 minutes

2 novembre 2012 / Parti pour la décroissance et Parti de gauche




Communiqué commun

Dans une logique de convergence, le Parti Pour La Décroissance (PPLD) et le Parti de Gauche (PG) se sont rencontrés le dimanche 28 octobre 2012.
Le PPLD participe à la création d’un mouvement politique autour des idées de la Décroissance. Il travaille le projet de Décroissance à travers la publication de textes, communiqués, de livres mais aussi à travers la participation à des évènements. En particulier, il souhaite proposer des pistes programmatiques et stratégiques afin d’initier une transition nous permettant de sortir de l’impasse dans laquelle nous amène ce que PPLD appelle la société de croissance. Afin d’initier des débats et discussions constructives sur la Décroissance, le PPLD travaille à rendre visible la Décroissance en s’appuyant sur un site Internet riche et des outils de communication. Enfin, toujours dans cette logique de visibilité, le PPLD participe à des élections mais aussi à des campagnes et des luttes collectives.

Le PG porte une ambition gouvernementale pour relancer l’activité par la planification écologique et la transition énergétique. Il s’est construit depuis 4 ans sous la forme d’un parti creuset, accueillant des militants et groupes venant d’horizons divers de la gauche et de l’écologie politique autour de trois piliers : socialisme, écologie et république sociale. Dans le cadre de son projet écosocialiste, le PG a intégré plusieurs des propositions antiproductivistes portées également par les mouvements de l’objection de croissance de gauche : la nécessaire prise en compte de la finitude des ressources naturelles, la critique du consumérisme et de la publicité, le revenu maximum autorisé, la gratuité notamment en matière d’eau et d’énergie… Le PG s’investit par ailleurs dans les luttes sociales et environnemntales et les alternatives concrètes, notamment par le biais de son réseau d’élus « La gauche par l’exemple ».

Ces deux démarches peuvent être complémentaires. C’est pourquoi nous souhaitons nous engager à collaborer ensemble, en particulier :
- Travail collectif sur le projet en débattant sur : dotation inconditionnelle d’autonomie, décolonisation de l’imaginaire, planification écologique, extension des sphères de la gratuité, quelle relation au travail, etc.
- Réflexion commune sur quelle stratégie politique : quelle relation aux pouvoirs et quelle articulation entre le projet politique, sa visibilité, les initiatives indidivuelles et collectives.
- Travail sur la repolitisation de la société et la resocialisation de la politique : quels leviers ? Comment impliquer les plus jeunes ? Comment créer des liens, des passerelles entre les alternatives concrètes, outil de repolitisation, et les partis et mouvements politiques dont l’approche est complémentaire ? De même, quelles relations entre les élus et les initiatives citoyennes locales ?

Le 1er décembre prochain, se tiendront à Paris, les assises de l’éco-socialisme organisées par le PG. Afin de commencer nos collaborations, le PPLD accepte l’invitation à ces assises et s’engage à proposer un texte sur éco-socialisme et Décroissance et la tenue d’un stand.

Nous faisons face à une convergence de crises sans précédent qui plus que jamais nous oblige à repenser, expérimenter et vivre de nouvelles manières de faire de la politique. Dans une logique de complémentarité, en prenant en compte le fait que nous devons construire une transition partant de la situation actuelle, qu’elle soit psychologique, culturelle, sociale, économique et institutionnelle, il nous semble important de construire des liens, des discussions et des débats riches entre les approches de révolution citoyenne du PG et celle du PPLD davantage centrée sur les moyens de changer la société sans prendre le pouvoir.

Parti de Gauche (PG) et Parti Pour La Décroissance (PPLD)






Source : Parti pour la décroissance

Lire aussi : Et si les écolos discutaient avec le Parti de gauche plutôt qu’avec le PS ?

19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives