Les éducateurs à l’environnement se retrouvent à Lyon le 4 mars

Durée de lecture : 3 minutes

3 mars 2013 / Journée européenne de l’EEDD




Lundi 4 mars, nous serons ensemble à Lyon
venant de plus de 20 pays européens pour tenter de faire avancer l’EEDD (l’Education à l’Environnement et au Développement Durable) de quelques pas.

Dans l’ensemble nous ne nous connaissons pas ou très peu mais nous avons
sans doute beaucoup de choses en commun. Nous avons sans doute en commun
d’être engagés comme citoyens européens dans le développement de l’EEDD,
sans doute aussi en commun beaucoup de valeurs, une convictions et une
volonté profonde de changer les choses pour trouver un terme à la crise
écologique et à toutes les crises que nous connaissons...

Mais il y a quelque chose que nous avons certainement en commun, c’est que
nous sommes européens, nous avons l’Europe comme territoire et tous nous
regardons Bruxelles de la même façon : c’est un endroit où se décident des
choses qui nous concernent.

Le Conseil de l’Union Européenne n’est pas indifférent à l’EEDD et le 19
novembre 2010 il a produit une information sur "l’éducation au développement durable".

Pour nous préparer à nos travaux collectifs, nous vous proposons de prendre
connaissance de cette note paru au Journal officiel de l’Union européenne
le 4/12/2010
, elle nous ouvre la voie, vous en trouverez quelques extraits ci-dessous.

Les Nations Unies vont dans le même sens et vous trouverez aussi ci-dessous
quelques extraits de la stratégie de Vilnius qui nous touchent directement.

Nos volontés ne sont pas éloignées de celles exprimées par l’Union
Européenne et les Nations Unies, le dialogue avec nous qui sommes engagés à
la base ne pourra qu’être fécond.

Extraits :

"La réflexion critique, la résolution de problèmes, la créativité, la prise d’initiative, et la prise de décision qui toutes sont nécessaires pour atteindre les objectifs du développement durable."

"L’EDD devrait occuper une place centrale dans l’éducation et la formation
tout au long de la vie, et elle devrait le cas échéant, être intégrée à tous les niveaux et dans tous les volets de l’enseignement, afin de mieux armer les citoyens pour faire face à des problèmes imminents et imprévisibles..."

"L’EDD ne constitue pas une matière distincte, mais plutôt un ensemble de
principes et de valeurs sous-jacents, tel que la justice, l’équité, le tolérance, la sobriété et la responsabilité..."

"Le meilleur moyen d’acquérir les compétences liées au développement durable étant l’expérience personnelle, l’enseignement devrait être axé dans la mesure du possible sur un apprentissage, une approche et une motivation englobant tous les aspects pertinents."

"Les établissements d’enseignement, tous niveaux confondus devraient s’efforcer de fonctionner selon les principes du développement durable et de faire office de modèle."

"Favoriser la mise en réseau des établissements d’enseignement en ce
qui concerne l’EDD, optimiser le recours aux réseaux existants et renforcer
la coopération relative à l’EDD à tous les niveaux en créant des partenariats, notamment en encourageant : la coopération à l’échelon national et international entre les établissement scolaires ; Les partenariats entre les établissements d’enseignement, les entreprises et les ONG..."

"Envisager d’inclure l’EDD parmi les domaines prioritaires du prochain
cycle du cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine
de l’éducation et de la formation ("éducation et formation 2020")".

La stratégie de Vilnius de 2005 valide aussi nos efforts :

(47) « Un mécanisme de coordination est nécessaire pour assurer la mise en oeuvre de la stratégie par les Etats »
(48) « Le plan national (au niveau de l’Etat) de mise en oeuvre doit avoir un rôle central. Les pays devraient décider d’un organisme qui serait chargé de l’élaborer »

(49) « Une telle élaboration devrait se faire sur la base d’une approche participative, associant toutes les parties prenantes concernées ».






Source : Courriel à Reporterre de Assises de l’EEDD.

Lire aussi : La Semaine de l’environnement

18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives