Les hyper-riches se portent toujours bien : le nouveau plus grand yacht du monde mesure 180 m de long

Durée de lecture : 1 minute

20 avril 2013 / Mélanie Prévost (Planet.fr)




Le constructeur allemande Lürssen présente Azzam, le yacht privé le plus gros du monde de 180 mètres de long.

Avec ses 180 mètres de long, Azzam dépasse l’ancien détenteur du record qui ne mesure « que » 163 mètres et appartient à Roman Abramovitch un homme d’affaire russe. Il pourrait concurrencer par la taille certains bateaux de croisière.

Le propriétaire pourrait être de la famille royale d’Abu Dhabi

Le projet du bateau est tellement complexe que son élaboration a demandé une année aux ingénieurs et trois de plus pour la construction. Ceci n’est pas étonnant quand on sait qu’en dehors de sa taille gigantesque, ce yacht possède un moteur de 94 000 chevaux, ce qui fait aussi de lui un des bateaux les plus rapides. Il pourrait aller jusqu’à 30 nœuds de vitesse. Vu sa grandeur, la taille de son réservoir devait bien entendu être proportionnelle et pourrait contenir un million de litres de carburant.

La décoration intérieure à été assurée par un français, le désigner Christophe Leoni qui souhaitait créer une atmosphère « urbaine et luxueuse ». Pour entretenir le bateau, 50 membres d’équipage sont nécessaires à son bord. La société Lürssen, spécialisée dans la construction de bateaux de luxe, ne souhaite pas dévoiler le propriétaire de ce vrai petit bijou. Néanmoins, les rumeurs tendent à dire qu’un membre de la famille royale d’Abu Dhabi pourrait l’avoir acheté. Il faut dire que l’achat de ce yacht nécessite des moyens colossaux puisque son prix est estimé à 468 millions d’euros.






Source et photo : Planet.fr

Lire aussi : Hyper riches : au-delà de l’indécence

19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
18 septembre 2020
Avec le projet de contournement de Montpellier, la voiture reste reine
Reportage
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info