Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

Tribune

« Les malfaisants »

Il ne sera pas dit que Reporterre n’est pas ouvert à tous les courants d’opinion sur l’écologie. Voici donc une pièce haute en couleur. Oubliez les banques, les oligarques, les riches, les pollueurs, les grandes compagnies,... Les vrais responsables de tous nos malheurs, ce sont les écologistes.


Les malfaisants ...
Ce sont ceux qui détruisent l’économie et les emplois, qui ruinent la France. Je veux parler des écolos.

Directive nitrates, règlementation phosphore, épandage des effluents d’élevage, Natura 2000, sites classés, Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau, espaces naturels sensibles, restriction de l’irrigation, réduction des produits phytosanitaires, zones humides, zones naturelles, directive habitat, zone d’intérêt faunistique et floristique, interdiction de couper les arbres en forêt, Trame Verte et Bleue : Schéma Régional de Cohérence Ecologique, Schéma Régional Climat-Air-Energie, Plan Régional d’Agriculture Durable ...
Tout cela tue économiquement l’agriculture qui perd sa compétitivité par rapport au reste de l’Europe.

Il en est de même d’ailleurs dans tous les secteurs de l’économie et la France va droit dans le mur. Je plains mes enfants et mes petits-enfants. Et tout cela parce qu’une poignée de fanatiques, de doctrinaires et d’irresponsables, poussent à faire des lois dans ce sens. Ce sont des bobos souvent bien payés à ne rien faire qui nous empoisonnent gravement.

Les politiques sont-ils capables de faire face ? Non assurément. Entre Hollande qui nous amènera à nous éclairer à la bougie et Sarkozy qui nomme cette greluche bobo, écolo du Grenelle de l’environnement comme porte-parole de sa campagne électorale, on est foutu.

Il ne reste plus qu’à espérer une révolution de tous ceux qui subissent la tyrannie des DREAL, des Agences Régionales de Santé et des écolos, qui voient leurs entreprises fermer ou leur revenus diminuer. Le bon sens c’est envolé partout sous la pression de ces malfaisants d’écolos qui sont même là où on ne les attend pas.

Par exemple, ils ponctionnent le FEADER et nos impôts pour investir 75.000 € à construire dans les carrières de Solignac, tenez-vous bien, des abris pour les chauves-souris. Les clochers de nos églises en abritent déjà des milliers.
Alors, Messieurs les élus, tant pis pour le triple A pourvu qu’on abrite des chauve-souris ???

Souvenez-vous que les électeurs ont encore du bon sens, eux.


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende