Les négociations du Tafta perturbées par d’étranges animaux

12 juillet 2016

Lundi 11 juillet, le collectif EZLN (Ensemble zoologique de libération de la nature) a perturbé l’ouverture du 14e round de négociations sur le Tafta (Traité transatlantique de libre-échange).

Les activistes de L’EZLN, dont la particularité est d’être déguisés en animaux, ont pénétré un des bâtiments de la direction générale du Commerce de la Commission européenne puis dans le Centre Albert Borschette de Bruxelles.

« Environ 70 animaux en tout genre, armés de légumes, dansant au rythme d’une musique classique (Le carnaval des animaux), ont laissé derrière eux un tapis de feuilles, de fleurs et de branchages », précise l’organisation dans un communiqué.

Pour la « sous-commandante Pingouin », « Les responsables politiques sur ce dossier font semblant de ne pas voir l’opposition citoyenne à ce traité, ils ignorent les pétitions et les manifestations.... Nous n’avons plus d’autres moyens aujourd’hui que de mener ce genre d’actions afin qu’ils interrompent les négociations et qu’ils enterrent ce projet liberticide et écocide. »

Cette action s’inscrit dans le cadre d’une initiative appelée TTIP GAME OVER, dont le principe est d’appeler les citoyens à des actions directes non violentes en vue de revendiquer la fin des accords de libre-échange. Plusieurs actions de lancement ont déjà retenu l’attention des médias. D’autres actions sont prévues durant toute la semaine des négociations.

- Source  : EZLN




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Une fuite dans les négociations révèle les projets climaticides du Tafta


20 février 2019
250 manifestants contre le méthaniseur de Gramat, dans le Lot
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
Les personnels du ministère de la Transition écologique veulent aussi manifester le 15 mars
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
L’Allemagne prépare une loi à 100 millions d’euros pour sauver les insectes
Lire sur reporterre.net
18 février 2019
La pêcherie française cause la mort de milliers de dauphins, selon Sea Sphepherd
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Faute de soutien public, un centre de soins aux animaux en détresse ferme ses portes
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Des experts de l’ONU déplorent les atteintes aux libertés du gouvernement français
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
À Dijon, les 38 faucheurs d’OGM ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
Barrages routiers en Argentine contre l’exploitation du lithium
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Manifestations : le Parlement européen critique Paris
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
La FNSEA poursuit sa domination des chambres d’agriculture
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Le Premier ministre a reçu les ONG de l’Affaire du siècle
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Poursuites-bâillons : une victoire judiciaire contre l’empire Bolloré
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Le Queensland dévasté par la pire inondation jamais vue en Australie
Lire sur reporterre.net
12 février 2019
Des activistes « livrent » des boues rouges toxiques de Gardanne au ministère de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Trois expertises sur les déchets radioactifs lancées avant le débat public
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

8 février 2019
En secret, la France et l’Inde veulent construire la plus grande centrale nucléaire du monde
Tribune
20 février 2019
En finir avec les armes nucléaires : l’Europe doit montrer l’exemple
Tribune
18 février 2019
EuropaCity, grand projet inutile aux portes de Paris, vacille mais vit encore
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange