Les négociations du Tafta perturbées par d’étranges animaux

Durée de lecture : 1 minute

12 juillet 2016



Lundi 11 juillet, le collectif EZLN (Ensemble zoologique de libération de la nature) a perturbé l’ouverture du 14e round de négociations sur le Tafta (Traité transatlantique de libre-échange).

Les activistes de L’EZLN, dont la particularité est d’être déguisés en animaux, ont pénétré un des bâtiments de la direction générale du Commerce de la Commission européenne puis dans le Centre Albert Borschette de Bruxelles.

« Environ 70 animaux en tout genre, armés de légumes, dansant au rythme d’une musique classique (Le carnaval des animaux), ont laissé derrière eux un tapis de feuilles, de fleurs et de branchages », précise l’organisation dans un communiqué.

Pour la « sous-commandante Pingouin », « Les responsables politiques sur ce dossier font semblant de ne pas voir l’opposition citoyenne à ce traité, ils ignorent les pétitions et les manifestations.... Nous n’avons plus d’autres moyens aujourd’hui que de mener ce genre d’actions afin qu’ils interrompent les négociations et qu’ils enterrent ce projet liberticide et écocide. »

Cette action s’inscrit dans le cadre d’une initiative appelée TTIP GAME OVER, dont le principe est d’appeler les citoyens à des actions directes non violentes en vue de revendiquer la fin des accords de libre-échange. Plusieurs actions de lancement ont déjà retenu l’attention des médias. D’autres actions sont prévues durant toute la semaine des négociations.

- Source  : EZLN





Lire aussi : Une fuite dans les négociations révèle les projets climaticides du Tafta


2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
Bayer sort dix milliards de dollars pour mettre fin aux procès liés au Roundup
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
En Sibérie, la vague de chaleur déclenche des feux de forêt
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

2 juillet 2020
Municipales : pas de « vague verte », mais des gouttes d’eau sur des pierres brûlantes
Chronique
1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien
2 juillet 2020
Railcoop, la coopérative qui fait renaître les lignes de train abandonnées
Info


Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange