Les ondes électromagnétiques du satellite Ka-Sat sont-elles inoffensives ?

Durée de lecture : 5 minutes

25 février 2011 / Eric Jenaer


Avant d’exposer en permanence 1 milliard d’Européens et Africains, les responsables du projet Ka-Sat sont sans doute partis du principe que les rayonnements de 30 ghz n’auraient pas d’influence sur les êtres vivants, vu la distance (grande) et la puissance (petite). Cependant, avec 30 ghz, une nouvelle étape de l’exposition du grand public aux champs électriques est franchie. A 30 ghz, les photons ont 30 fois plus d’énergie que ceux du GSM

Il faut savoir que l’énergie d’un photon ne varie absolument pas avec la distance ou avec la puissance de l’émetteur ; qu’arrivés à la surface terrestre, ils ont encore toujours la même énergie, et sont éparpillés de telle manière que les êtres humains ne puissent pas une seule seconde ne pas en être bombardés, à moins d’être protégés par une cage de Faraday.

La longueur d’onde reste également identique, donc la distance entre le +Vmax et le -Vmax de l’onde, qui est de 5 mm. L’électrisation de la peau et ses conséquences sont donc beaucoup plus importantes avec une onde Ka-Sat que GSM ou Wi-Fi. Avec Ka-Sat, ce sont toutes les zones blanches d’Europe et d’Afrique du Nord qui disparaissent d’un seul coup. Il est communément admis que 5 % de la population sont électrosensibles, consciemment ou non. Ces personnes n’ont à présent plus aucun espace extérieur pour vivre sans souffrir.

Avec mes respects, Monsieur le Premier Ministre, même si dans les faits, par votre laisser-faire et vos encouragements, vous n’en avez aucun pour moi, me laissant souffrir dans ma chair.

..............................................................

M. Jenaer réagit à la nouvelle suivante, diffusée le ministère de l’Industrie le 30 décembre 2010 :

Le satellite KA-SAT, qui améliorera la couverture haut débit en France, esten orbite

Lancement réussi pour le satellite KA-SAT le 26 décembre. Cette réussite, soulignée par Eric Besson, va permettre de généraliser l’accès internet haut débit et conforte la place de la France dans le domaine de l’industrie du satellite.

Source : communiqué du ministère chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie Numérique

Eric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, s’est félicité du lancement réussi du nouveau satellite KA-SAT de la société Eutelsat. « Ce lancement est un événement important pour notre pays à plusieurs titres : il va tout d’abord permettre de généraliser l’accès à internet haut-débit dans des zones d’Europe et du bassin méditerranéen qui en sont aujourd’hui dépourvues, il constitue ensuite une évolution technologique importante, et il conforte enfin la place occupée par la France dans l’industrie du satellite ».

Ce lancement contribue à améliorer significativement la couverture en haut débit de la France, de l’Europe et du bassin méditerranéen, notamment en faveur des foyers n’ayant pas d’accès à internet ou bénéficiant d’un mauvais débit car vivant dans des lieux reculés ou très peu peuplés.

En France, KA-SAT pourra desservir jusqu’à 300 000 foyers et permettra à ces derniers d’accéder à internet avec des niveaux de débits montants compris entre 6 et 10 Mbit/s. Ces niveaux sont nettement supérieurs à ceux offerts jusqu’ici par la technologie satellitaire. L’’ouverture des services commerciaux est prévue pour la fin du mois de mai 2011.

L’accès à internet est devenu une condition essentielle à l’accès à l’information, la culture ou encore l’éducation. Deux milliards d’individus dans le monde sont connectés à internet dont 40 millions en France. En termes d’éligibilité, 98,5 % des lignes téléphoniques permettent déjà d’accéder à internet à haut débit par ADSL. Ce nouveau satellite va améliorer la qualité de service disponible pour les 1,5 % de foyers qui ne bénéficient pas du haut débit par ADSL.

Afin de garantir cet accès universel à internet haut-débit, le Gouvernement a lancé en décembre 2009 le label « haut débit pour tous ». Ce label permet d’identifier facilement des offres d’accès à internet haut débit, disponibles sur l’ensemble du territoire à moins de 35 euros par mois et dans des conditions techniques satisfaisantes. A ce jour, 4 offres ont été labellisées (présentées sur le site www.hautdebitpourtous.telecom.gouv.fr). Au cours de l’année 2011, le Gouvernement consacrera par ailleurs 250 millions d’euros du grand emprunt pour augmenter les débits dans les zones les plus isolées et fournir un service de haut débit de qualité sur l’ensemble du territoire.

Le lancement de KA-SAT constitue aussi une innovation technologique marquante, il est le premier satellite en Europe de la génération des grands satellites multifaisceaux. Ce satellite de conception révolutionnaire est très puissant : sa charge utile exploitera en orbite 82 faisceaux étroits qui seront associés à un réseau de dix stations au sol. Cette architecture permettra de réutiliser vingt fois une même bande de fréquences sur des régions distinctes, permettant de porter à 70 gigabit/s la capacité totale de KA-SAT.

Ce lancement illustre enfin le dynamisme de l’industrie française du satellite. Notre pays détient, avec Astrium qui a construit KA-SAT et Thales Alenia Space, près de 40 % du marché mondial de la construction de satellites de télécommunications et assure, avec ArianeSpace, environ 70 % des lancements mondiaux de satellites commerciaux. Demain, le dernier tir de l’année du lanceur Ariane 5 aura d’ailleurs lieu, depuis le site français de Kourou, qui mettra sur orbite deux satellites de télécommunications, dont un satellite sud-coréen construit par Thales Alenia Space.




Source : Courriel à Reporterre

Eric Jenaer, Ingénieur civil, se présente comme « sorti d’une université qui loue ses toits aux irradieurs, et ne se pose aucune question scientifique à ce propos, et franchement je n’en suis plus fier ».

Contact : eric.jenaer (at) skynet.be

Complément d’infos : Le syndrome des micro-ondes, par Eric Jenaer.

Ecouter aussi : Téléphone portable, wifi, danger !

3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête
9 avril 2020
L’Afrique de l’Est est envahie par des nuées de criquets pèlerins
Info
8 avril 2020
Dans les quartiers populaires, les violences policières se poursuivent durant le confinement
Reportage