Les ours des Pyrénées ne provoquent pas plus de dégâts

Durée de lecture : 1 minute

17 octobre 2011 / Pays de l’ours - ADET



« Le nombre d’ours continuant d’augmenter, nous constatons une nouvelle fois une baisse du nombre de dégâts par ours présent dans les Pyrénées. »


Comme chaque année, l’automne est l’occasion de faire le bilan de la saison d’estive et des pertes sur les troupeaux.

3 à 5 % des brebis disparaissent chaque été dans les Pyrénées, d’accidents, de maladies, de la foudre, de prédations, de vols …, ce qui représente 20.000 à 30.000 bêtes.

Cette année encore, les prédations dues à l’ours dans les Pyrénées sont pourtant restées faibles : environ 165 brebis, soit moins de 1 % des pertes globales.

Le nombre d’ours continuant d’augmenter, même faiblement, nous constatons donc une nouvelle fois une baisse du nombre de dégâts par ours présent dans les Pyrénées.

Les raisons en sont sans aucun doute la bonne adaptation des ours et la qualité biologique du massif pyrénéen, mais aussi l’augmentation et l’efficacité des mesures de protection des troupeaux (chiens de protection, regroupement nocturne …).

S’il reste des secteurs où des progrès doivent encore être accomplis dans ce domaine, l’exemple de vallées pyrénéennes ayant réussi à baisser les prédations montre que la cohabitation élevage – ours est possible, ce qui est encourageant pour l’avenir.






Source : http://www.ferus.fr/actualite/actua...

Lire aussi : Plaidoyer pour les vautours

24 septembre 2020
Fragilisé par la sécheresse et le Covid, le nucléaire a besoin du charbon
Info
25 septembre 2020
« Lubrizol nous a salis » : un an après l’incendie, des Rouennais témoignent
Reportage
24 septembre 2020
Journalistes et ONG vent debout contre les nouvelles mesures de maintien de l’ordre
Info