Les possibilités révolutionnaires du présent

11 septembre 2017 / Pierre Madelin

  • Présentation du livre par son éditeur :

Comment s’émanciper de cette servitude volontaire où consommation et capitalisme riment avec destruction des conditions de vie sur Terre ? Aller au supermarché en voiture, changer de iPhone tous les six mois, passer trois heures par jour devant un écran, cela fait pourtant partie du quotidien de la plupart de nos contemporains. Or, sans une véritable transition écologique, nous assisterons inévitablement à une série d’effondrements systémiques.

Pour rompre avec l’imaginaire de domination rationnelle du monde hérité de la science et de la philosophie modernes, Pierre Madelin explore les possibilités révolutionnaires du présent en convoquant l’écologie politique libertaire. Si le capitalisme est l’ennemi à abattre, un changement de paradigme, qui concerne autant le climat, l’énergie, la démographie, la question animale que l’organisation politique des sociétés, est en marche.

Avec une lucidité salutaire et par-delà toute pensée réactionnaire, Pierre Madelin nous invite à conserver le monde en tant que monde.

  • Pierre Madelin a étudié la philosophie à la Sorbonne avant de devenir traducteur spécialisé dans les « humanités environnementales ». Il vit au Chiapas. Il est également l’auteur de Carnet d’estives (Wildproject, 2016).

  • Après le capitalisme. Essai d’écologie politique, de Pierre Madelin, éditions Écosociété, mars 2017, 152 p., 13 €.

Source : éditions Écosociété




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
17 juillet 2018
Les normes écrasent les agriculteurs
Enquête
14 juillet 2018
Radio Bambou : La Bièvre, ou l’histoire de la renaissance d’une rivière
Chronique
17 juillet 2018
La privatisation des barrages menace la gestion de l’eau
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre