Les questions que vous vous posez - ou pas - sur Reporterre

11 juillet 2016

Pourquoi Reporterre est-il un média associatif ?

Olivier Mugler, président de La Pile

Où se trouve-t-il ?

Lorène Lavocat est journaliste

Pourquoi existe-t-il ?

Hervé Kempf est rédacteur en chef de Reporterre

Comment choisit-il ses sujets ?

Emilie Massemin est journaliste et (très) cycliste

De quelle écologie y parle-t-on ?

Pourquoi faut-il des médias indépendants ?

Christine Laurent est membre de La Pile, et assure la chronique du Jardin sans pétrole

Combien êtes-vous chez Reporterre ?

Marie Astier est journaliste à Reporterre... et passionnée par le pain


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés.

Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et laissons tous nos articles en libre accès, afin qu’ils restent consultables par tous. Reporterre dépend en grande majorité des dons de ses lecteurs. Le journal, indépendant et à but non lucratif, compte une équipe de journalistes professionnels rémunérés, nécessaire à la production quotidienne d’un contenu de qualité. Nous le faisons car nous croyons que notre point de vue, celui de l’environnement et de l’écologie, compte — car il est aussi peut-être le vôtre.

Notre société a besoin d’un média qui traite des problématiques environnementales de façon objective, libre et indépendante, en restant accessible au plus grand nombre ; soutenir Reporterre est ma manière de contribuer à cette démarche. » Renan G.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : Marc Sautelet pour Reporterre

Photos :
. chapô : Lorène Lavocat (© Eric Coquelin/Reporterre
. Olivier Mugler : DR
. autres : © Marc Sautelet/Reporterre



Documents disponibles

  Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre
22 octobre 2018
Des victimes de la grenade GLI-F4 - dont une journaliste de Reporterre - lancent une procédure judiciaire
Info
22 octobre 2018
Croire, malgré elle, à la justice
Édito
20 octobre 2018
À Marseille, La Plaine s’embrase contre la coupe des arbres
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre