Les tremblements de terre au Texas seraient liés à l’extraction du gaz et du pétrole

Durée de lecture : 1 minute

19 mai 2016

Une étude publiée ce 18 mai dans la revue Seismological Research Letters conclut que l’extraction de gaz et de pétrole au Texas pourrait avoir causé près de 9 tremblements de terre sur 10 que la région a subi depuis 40 ans. Les premières secousses sismiques déclenchées par l’activité humaine remontent au moins à 1925.

Selon l’auteur, Cliff Frohlich, chercheur à l’institut de Géophysique à la University of Texa à Austin, les séismes sont causés par les opérations de gaz et de pétrole, bien que les techniques de production aient évolué au cours des décennies. Il assure que sur les 162 secousses d’une magnitude de 3 ou plus sur l’échelle de Richter enregistrées entre 1975 et 2015, un quart sont « très certainement » provoquée par les activités gazières et pétrolières, quand 33% sont « probablement provoquées » et 28 % « possiblement provoqués ».

Depuis 2008 et la ruée vers les gaz de schiste et l’utilisation de la fracturation hydraulique, le nombre d’alertes sismiques d’une magnitude supérieure à 3 est passé de 2 à 12 par an dans le premier Etat pétrolier des Etats-Unis. Ces techniques de production génèrent deux à trois fois plus d’eaux usagées que les techniques conventionnelles d’extraction. Les quantités d’eaux introduites dans le sol ont ainsi déclenché la plupart des tremblements de terre depuis 2008.

Si les auteurs concèdent que la majorité des puits de stockage des eaux et des champs de pétrole au Texas n’ont pas été associées à ces secousses, ils jugent qu’« il n’est pas possible de nier les corrélations dans le temps et dans l’espace sur une longue période opérationnelle ».

- Source : Reuters



Lire aussi : Aux Etats-Unis, l’exploitation du gaz de schiste dévaste la nature


20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Le photojournaliste Jean Segura relâché sans charges après une journée de garde à vue
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Foot : à chaque arrêt, le gardien australien Mathew Ryan fera un don pour la lutte contre les incendies
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

20 janvier 2020
Agir localement pour changer l’avenir
Tribune
18 janvier 2020
La révolte à l’ère du numérique : nouvelle efficacité, nouvelles faiblesses
À découvrir
18 janvier 2020
Notre-Dame-des-Landes toujours debout contre « l’aménagement capitaliste du monde »
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste