Les tremblements de terre au Texas seraient liés à l’extraction du gaz et du pétrole

Durée de lecture : 1 minute

19 mai 2016

Une étude publiée ce 18 mai dans la revue Seismological Research Letters conclut que l’extraction de gaz et de pétrole au Texas pourrait avoir causé près de 9 tremblements de terre sur 10 que la région a subi depuis 40 ans. Les premières secousses sismiques déclenchées par l’activité humaine remontent au moins à 1925.

Selon l’auteur, Cliff Frohlich, chercheur à l’institut de Géophysique à la University of Texa à Austin, les séismes sont causés par les opérations de gaz et de pétrole, bien que les techniques de production aient évolué au cours des décennies. Il assure que sur les 162 secousses d’une magnitude de 3 ou plus sur l’échelle de Richter enregistrées entre 1975 et 2015, un quart sont « très certainement » provoquée par les activités gazières et pétrolières, quand 33% sont « probablement provoquées » et 28 % « possiblement provoqués ».

Depuis 2008 et la ruée vers les gaz de schiste et l’utilisation de la fracturation hydraulique, le nombre d’alertes sismiques d’une magnitude supérieure à 3 est passé de 2 à 12 par an dans le premier Etat pétrolier des Etats-Unis. Ces techniques de production génèrent deux à trois fois plus d’eaux usagées que les techniques conventionnelles d’extraction. Les quantités d’eaux introduites dans le sol ont ainsi déclenché la plupart des tremblements de terre depuis 2008.

Si les auteurs concèdent que la majorité des puits de stockage des eaux et des champs de pétrole au Texas n’ont pas été associées à ces secousses, ils jugent qu’« il n’est pas possible de nier les corrélations dans le temps et dans l’espace sur une longue période opérationnelle ».

- Source : Reuters



Lire aussi : Aux Etats-Unis, l’exploitation du gaz de schiste dévaste la nature


28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les hippopotames de Pablo Escobar restaurent un monde perdu
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Airbus force la reprise du travail chez ses sous-traitants, dénonce la CGT
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Adieu, Manu Dibango
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Mines et Gaz de schiste

28 mars 2020
Pour limiter les pandémies, les humains doivent « décoloniser le monde »
Enquête
27 mars 2020
En Afrique, l’Europe et la France ont attisé la déforestation
Enquête
27 mars 2020
Les Amap, îlots de lien social dans l’océan du confinement
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Mines et Gaz de schiste