Les voitures qui consomment peu, mais alors vraiment très peu, d’énergie

Durée de lecture : 2 minutes

26 mars 2014 / par gjfghjgfg



Le concours des automobiles à la moindre consommation d’énergie aura lieu en mai aux Pays-Bas. Objectif : moins de 0,004 litre aux cent kilomètres !


Du 15 au 18 mai, 200 équipes et 3 000 étudiants de 26 pays participeront à la 30e édition du Shell Eco-marathon Europe. Les équipes feront concourir des véhicules conçus et construits pour tenter de battre de nouveaux records de performance énergétique. Elles devront pour cela achever le parcours sur le circuit urbain de Rotterdam en consommant le moins d’énergie possible.

Cette année encore, la France sera dignement représentée. 57 équipes feront le déplacement aux Pays-Bas pour rencontrer des étudiants venus de l’Europe entière. Depuis les débuts de la compétition, la participation d’équipes françaises a toujours été forte, certaines d’entre elles étant engagées depuis de nombreuses années. Lors de l’édition 2013, elles étaient déjà plusieurs à avoir brillé, comme l’équipe Microjoule-La Joliverie avec son Prototype à essence, l’équipe Pasquet Eco Motion et son Prototype à batterie électrique ou encore Polytech Nantes avec son UrbanConcept à hydrogène.

- La Microjoule -

A bord de leurs véhicules aux performances énergétiques inégalées, les 200 équipes tenteront de battre de nouveaux records sur le circuit urbain de Rotterdam. Elles concourront dans deux catégories – Prototype et UrbanConcept – et pourront avoir recours à six types d’énergies : carburants à combustion interne – essence, diesel, éthanol et GTL1 – et énergies électriques dans la catégorie E-mobility – piles à hydrogène et batteries électriques. Des milliers d’heures de travail ont été nécessaires à la conception et à la construction de chacun des véhicules, les étudiants redoublant d’ingéniosité et de technique pour repousser les limites de l’efficacité énergétique.

Lors de la compétition, chaque véhicule devra parcourir dix tours [distance au total de 16 km] dans un temps maximum de 39 minutes et disposera de quatre tentatives. A chaque tentative, l’énergie consommée sera mesurée et extrapolée pour obtenir la distance qui serait parcourue avec un litre d’essence ou 1 KWh. Puis le meilleur résultat sera retenu.

Dans chacune des 12 catégories, l’équipe gagnante sera celle qui aura fait concourir le véhicule ayant la meilleure performance énergétique par équivalence. En 2013, la performance la plus impressionnante, une fois extrapolée, équivalait à parcourir la distance séparant Rotterdam d’Athènes [2 160 km] avec un seul litre de carburant.





Source : Texte établi à partir du communiqué de Shell

Photos :
. chapo : Autoplus
. Microjoule : La Joliverie

Lire aussi : Voilà vingt raisons d’acheter une nouvelle automobile.