Lyon Turin : les éléments du dossier que devraient connaitre les présidents

Durée de lecture : 3 minutes

3 décembre 2012 / Coordination contre le projet Lyon Turin fret voyageur



François Hollande et Mario Monti se rencontrent le 3 décembre. Parmi les dossiers en discussion, le projet de LGV Lyon Turin. Voici les éléments du dossier qu’ils devraient connaître.


LYON TURIN : des faits, des sources.

Augmentation du trafic marchandises avec l’Italie :

Les marchandises qui circulent entre l’Italie et la France par la Maurienne (Fréjus), la Vallée Blanche (Mont-Blanc) et le rail
sont à un niveau inférieur à celui de 1988 !
Vous pouvez le vérifier : OFS - Encyclopédie statistique de la Suisse

Augmentation du nombre de camions dans les Alpes ?

Le nombre de camions qui circulent entre l’Italie et la France (2011) par la Maurienne (Fréjus), la Vallée Blanche (Mont-Blanc)
est le même qu’en 1992 !
Vous pouvez le vérifier ici, ici et ici.

Ils annoncent 8,5 Milliards d’€uro pour le tunnel international ?

Dans la demande officielle à l’Europe, les ministères français et italiens annonçaient 13,948 Milliards ! Le Saint Gothard de
mêmes dimensions a déjà coûté 12,252 Milliards de Francs Suisse soit 10,164 Milliards d’€uro.
Vous pouvez le vérifier ici.

Ils annoncent 7,7 Milliards d’€uro pour les accès français ?

La Cour des Comptes a révélé le 2 juillet que ce sont en fait plus de 11 Milliards d’€uro !
Vous pouvez le vérifier ici (page 154).

Ils annoncent que tout est prêt en Italie ?

Dans l’appel d’offre de Lyon Turin Ferroviaire daté du 18 septembre 2012 la description est : « ...le support logistique aux forces
de l’ordre présentes dans la zone de chantier ou dans les environs de la future galerie de reconnaissance dite de la
"Maddalena", et celles présentes sur les zones de chantier pour la réalisation des sondages à réaliser dans le cadre du
"Progetto Definitivo" de la nouvelle ligne ferroviaire Lyon –Turin. »

Le prix du marché est de 1,834 Millions d’€uro pour payer la police et l’armée !
Vous pouvez le vérifier ici

Ils annoncent la saturation de la ligne existante ?

La capacité de la ligne a été estimée par François LEPINE à 22 Millions de tonnes (ancien Président de Lyon Turin Ferroviaire
devenu vice Président de l’association de Lobbying « la Transalpine »). Elle est utilisée pour 3,9 Millions de tonnes soit moins
de 18 % !

Vous pouvez le vérifier ici

Ils annoncent jusqu’à 30.000 créations d’emplois ?

Le tunnel du Gothard en Suisse n’a pas vu plus de 1.800 emplois !
Vous pouvez le vérifier ici

Ils annoncent que la France est liée par l’accord international ?

Le coût prévu est de 12 Milliards d’€uro pour cet accord et la ligne existante devait être saturée (article 1). Le coût est
maintenant évalué par la Cour des Comptes à 26 Milliards d’€uro (référé publié le 5 novembre).

Vous pouvez le vérifier ici

L’indépendance des Commissaires Enquêteurs ?

L’un d’entre eux est le frère du dirigeant d’une société de BTP intéressée à l’affaire (enquête Lyon Turin page 124/244), deux
autres ont déjà donné un avis favorable sur un dossier qu’ils disent « très dépendant » du Lyon Turin (enquête CFAL Nord
page33/78) et ne pouvaient pas délibérer défavorablement sans se déjuger !

Vous pouvez le vérifier ici.

Ces faits et les sources réfutent les allégations qui tendent à
faire financer par les États et l’Europe un grand projet
inutile.






Source : Courriel à Reporterre de L’avant sommet Lyon Turin

Lire aussi : LGV Lyon Turin : un conflit d’intérêt au coeur de la commission d’enquête

17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
26 octobre 2020
Interdire l’école à la maison, « un pas de plus vers la normalisation de la société »
Enquête
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien