Manif Déjantée : non au salon du 4x4, à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées)

Durée de lecture : 1 minute


Le vendredi
27
septembre
au dimanche
29
septembre


Après Francfort, Bagnères met en cause la reine auto et le roi 4x4...

Le 14 septembre, entre 15000 et 25000 manifestants ont réclamé à Francfort une « révolution des transports », dénonçant, lors le Salon International de l’Auto, sa responsabilité dans le changement climatique. L’un des mots d’avenir : « on ne veut plus de ces SUV et de ces grosses voitures qui consomment beaucoup. »
La même idée de fond anime toutes celles et ceux qui s’opposent à la tenue du 3e Salon off road Pyrénées, qui fait la promotion justement de ces grosses voitures qui consomment, polluent et détériorent l’environnement. Pour manifester votre désir d’un nouveau monde des transports et des loisirs, en phase avec les urgences environnementales et sociales qui sont les nôtres, nous vous invitons :
- à nous rejoindre nombreux, comme à Francfort, dans une « Manif déjantée », le vendredi 27 septembre à 18 h sur la place des Coustous à Bagnères-de-Bigorre, pour s’inviter à l’inauguration du 3e Salon off road Pyrénées. (Casseroles, petites voitures, sifflets, cors et autres pouet, pouet... autorisés)
- à nous rejoindre aussi pour animer le 3e Salon off Road Pyrénées les deux jours suivants tout au long des 110 km de parcours de randonnées motorisées. (Pour en savoir plus nous contacter).
Marcel Duchamp
https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/09/14/des-militants-du-climat-s-invitent-au-salon-de-l-auto-de-francfort_5510550_3234.html



Bagnères de Bigorre, 65200 (Hautes-Pyrénées). Rendez vous 18 h, place des Coustous.
Inauguration prévue au Carré Py (Bagnères route des cols, à 19 h).
Pour des actions les 28 et 29 contacter Marcel Duchamp : nonausalondu4x4@gmail.com
ou au 07 66 75 36 24



Documents disponibles

  Sans titre
18 janvier 2020
Notre-Dame-des-Landes toujours debout contre « l’aménagement capitaliste du monde »
Reportage
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
17 janvier 2020
Malgré les mégafeux, l’Australie ne rompt pas avec l’industrie du charbon
Info