Manifestation à propos du Fort de Vaujours

Durée de lecture : 3 minutes

8 février 2014



Marche samedi 8 février à partir de 14h30.

Rendez-vous sur la commune de Coubron (93470), au niveau la place du Pâtis.

Non aux projets de Placoplâtre et de la Communauté d’Agglomération de Marne et Chantereine

Pour que tous les moyens soient donnés afin de trouver les causes des taux élevés de décès par cancer dont souffrent les riverains du Fort de Vaujours.


Déjà plus de 79.000 personnes se sont indignées devant les projets surréalistes de Placoplâtre et de la Communauté d’Agglomération de Marne et Chantereine (CAMC), respectivement d’une carrière à ciel ouvert et d’une zone d’activité économique, sur un ancien site du Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) contaminé par des matières radioactives, pollué aux métaux lourds, chimiquement souillé et piégé par des obus non explosés depuis la seconde guerre mondiale.

Novembre 2011, manifestation victorieuse pour empêcher la vente de 4,7 kms de la Dhuis à Placoplâtre.

Déjà plus de 79.000 personnes ont demandé la vérité sur l’état de santé des populations locales qui souffrent, dans l’indifférence, de taux de décès par cancer anormalement élevés depuis des dizaines d’années.

Depuis le lancement de notre pétition, des anciens du CEA du Fort de Vaujours et des médecins du secteur se sont mis spontanément à parler et à nous soutenir. La chape de plomb est en train de se fissurer. L’heure de la vérité a sonné.

Devant les tentatives d’élus de minimiser la gravité de la situation, le silence absolu des services de l’ÉTAT, le jusqu’au-boutisme de Placoplâtre et les voeux pieux de la Communauté d’Agglomération de Marne et Chantereine :

Le collectif « Sauvons la Dhuis », vous invite à une marche pour dire :

NON aux projets de Placoplâtre et de la Communauté d’Agglomération de Marne et Chantereine

POUR que tous les moyens soient donnés afin de trouver les causes des taux élevés de décès par cancer dont souffrent les riverains du Fort de Vaujours.

Cette marche aura lieu
Samedi 8 Février 2014 à partir de 14h30.
Le lieu du rendez-vous a été fixé sur la commune de Coubron (93470), au niveau la place du Pâtis.

Cette marche pour la santé des citoyens, d’une durée de 2 heures, permettra de faire un aller-retour de Coubron (93470) à Courtry (77181), entre la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne.

Samedi 8 février 2014 à 14h30, d’où que vous soyez, nous comptons donc fortement sur votre participation afin de préserver la santé des habitants et des personnes qui interviendront sur le site et pour exiger que Placoplâtre et la Communauté d’Agglomération de Marne et Chantereine abandonnent DÉFINTITVEMENT leurs projets respectifs d’une carrière à ciel ouvert et d’une zone d’activité économique sur le fort de Vaujours.

Nous comptons également sur vous nombreux pour demander la levée du secret défense et la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire relative aux conséquences des expérimentations nucléaires réalisées au Centre d’études du Commissariat à l’Énergie Atomique de Vaujours-Courtry.

Cette manifestation est avant tout une marche citoyenne et apolitique. Ainsi, nous demandons aux élus et membres de partis politiques souhaitant participer à cet événement de ne porter aucun signe distinctif et de n’envoyer aucun message à caractère politique.

SIGNER LATITION EN LIGNE SUR CHANGE.ORG A L’ADRESSE SUIVANTE : http://www.change.org/FortdeVaujours






Source : Collectif Sauvons la Dhuis

Voir par ailleurs Levée de boucliers contre un fort radioactif aux portes de Paris

18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info