Monsieur Hollande : ouvrez les yeux sur le scandale des décharges françaises ! Regardez Super Trash.

Durée de lecture : 4 minutes

15 septembre 2013

Un film sur les décharges françaises, que son réalisateur aimerait que les dirigeants politiques regardent - et d’autres spectateurs, bien sûr.


Un exploitant de décharges condamné pour 623 infractions dans le Var, des produits toxiques retrouvés dans l’air dans les Bouches-du-Rhône, l’eau de consommation puisée au coeur de trois décharges en Seine-et-Marne sans aucune analyse de toxicité... Ceci n’est que le début d’une longue liste des scandales sanitaires qui entourent les décharges françaises. Un scandale dénoncé sous forme d’appel à l’aide dans le film Super Trash, que nos décideurs devraient regarder, pour prendre enfin conscience de l’urgence de la situation.

Le réalisateur de Super Trash, Martin Esposito, a réussi à vivre en immersion dans une décharge pendant dix-huit mois. Le résultat est très dérangeant, parfois insoutenable. Son témoignage fait un état des lieux inquiétant du traitement des déchets en France et de l’omerta mafieuse autour de nos décharges.

Nos associations locales et nationales luttent depuis des années pour que le problème des pollutions liées aux décharges soit enfin pris à bras le corps. L’environnement, notre santé et celles de nos enfants sont en danger ! Sans compter la mise en péril des activités socio-économiques dans certaines régions.

Nous appelons Messieurs François Hollande, Jean-Marc Ayrault et Philippe Martin, garants de la protection de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité des Français, à visionner de toute urgence ce film et à nous recevoir pour que nous puissions les alerter sur les dangers auxquels la population est exposée quotidiennement. Il y a urgence à prendre conscience de la gravité de la situation et à agir en conséquence.

24 millions de tonnes de déchets par an

Le territoire français compte près de 250 décharges, dans lesquelles sont enfouies chaque année 24 millions de tonnes de déchets. Conflits d’intérêts, non-respect des lois, responsables politiques corrompus, fuites toxiques, enfouissements de produits dangereux… La réalité dépasse la fiction...

Cette gestion inepte nous mène droit dans le mur ! Réagissons !

La décharge que Martin Esposito a filmée n’est pas un cas isolé. De nombreux collectifs citoyens témoignent des mêmes problèmes, ailleurs en France, dans l’indifférence la plus totale. La gestion de nos déchets est confiée à des sociétés qui ne contrôlent pas suffisamment et ne respectent pas les réglementations mises en place. Ces faits sont inacceptables et nous mettent quotidiennement en danger.

> A Septème-les-Vallons (Bouches-du-Rhône), ce sont des retraités qui luttent et subissent le passage quotidien de cent cinquante camions (15 000 habitants). Ils ont fait des prélévements d’eau et de d’air : pas moins de dix-huit polluants retrouvés dans l’air qu’ils respirent et trente-cinq polluants interdits dans les eaux de ruisselement qui sortent de la décharge !

> A Claye Souilly (Seine-et-Marne), 500 000 personnes sont alimentées en eau “potable” pompée dans une nappe phréatique se trouvant au coeur de 3 décharges ! Une association se bat pour que des analyses de toxicité de l’eau soient faites depuis des années, en vain...

> A Nonant-le-Pin (Orne)3875, alors que l’autorisation d’exploiter a été donnée suite à un avis négatif de la commission d’enquête publique et dans des conditions juridiques entachées d’illégalités, la population et de nombreuses personnalités du monde des Arts et des Lettres se mobilisent pour sauver un patrimoine multi-centenaire et réputé au-delà de nos frontières, celui des terres d’élevage de chevaux de trot et de galop autour du Haras du Pin.

Si nous nous mobilisons aujourd’hui autour de ce film et si nous appelons le plus grand nombre à en faire autant en signant cette pétition pour demander à nos élus de prendre enfin leurs responsabilités en faisant respecter les lois, c’est parce que c’est une chance unique de faire enfin changer les choses.

En effet, les 25 et 26 novembre prochain, François Hollande devrait participer aux Assises du Développement Durable à Marseille. Demandons-lui de préparer cette rencontre en regardant le film et en acceptant d’écouter ce que nous avons à dire !

En montrant que les déchets sont aujourd’hui un véritable problème de santé publique, Martin Esposito a lancé une alerte pour que nous changions rapidement et durablement nos pratiques. Nos responsables politiques, en acceptant de visionner ce film, feraient un premier pas dans la direction d’une prise en charge de ce qui est déjà l’une des plus grandes catastrophes sanitaires et environnementales de notre pays.

Forçons-les à ouvrir les yeux et à regarder la vérité en face !

Signez notre pétition adressée à Messieurs Hollande, Ayrault et Martin afin que le scandale des décharges françaises soit enfin pris en compte, et que notre santé et celle de nos enfants deviennent enfin prioritaires.



Source : Pétition de Greenpride - Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid).

Première mise en ligne sur Reporterre le 12 septembre 2013.

Photo : Passion cinéma

Consulter par ailleurs : La bibliothèque de Reporterre

21 septembre 2019
EN VIDÉO - « Nous, Gilets jaunes, écolos, handicapés, paysans, travailleurs, avons un message commun »
Tribune
21 septembre 2019
Le mouvement pour le climat mise gros sur la désobéissance civile
Enquête
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir