Notre Dame des Landes : ça commence à tanguer au sein du PS

Durée de lecture : 2 minutes

24 novembre 2012 / Romandie.com // Le Mensuel de Rennes



Au sommet du Parti, tous unis derrière Ayrault. Mais à la base, ça commence à branler dans le manche.


Les hiérarques Bruno Le Roux et Claude Bartolone au secours de gouvernement

L’évacuation vendredi 23 novembre des squatteurs du site de Notre-Dame-Des-Landes est parfaitement légitime, a déclaré vendredi le chef du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Bruno Le Roux, dans un communiqué.

L’intervention pour mettre fin à l’occupation illégale du chantier de Notre-Dame-des-Landes est parfaitement légitime, a-t-il dit. C’est le devoir de l’Etat de faire appliquer les décisions de la justice qui a rejeté tous les recours intentés par les opposants à ce projet.

A chaque élection cantonale, municipale, régionale, la population des Pays de Loire et de Bretagne élit et réélit des majorités favorables à la construction de l’aéroport et aucune minorité ne peut s’arroger un droit de blocage, a encore relevé Bruno Le Roux.

Le débat public sur ce projet a eu lieu pendant 20 ans. La moindre des choses est d’en accepter le verdict, a-t-il conclu.

Force reste à la loi, a souligné pour sa part le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, sur i>TELE, rappelant que trois régions de l’Ouest s’étaient prononcées en faveur de ce projet pour renforcer notamment l’attractivité économique de tout l’Ouest.

Chacun remarquera que ce n’était pas l’un des éléments du programme national qui a lié les Verts et le Parti Socialiste, a relevé aussi Claude Bartolone.

Que les uns et les autres déposent le cas échéant des documents pour contester, notamment dans le cadre de la loi sur l’eau. Après il faut respecter les décisions, a-t-il poursuivi.


Des militants PS demandent l’ouverture d’un débat

Une lettre signée par plusieurs dizaines de militants socialistes d’Ille-et-Vilaine devrait atterrir, dans les prochains jours, sur le bureau de la direction du PS départemental. Les initiateurs du courrier demandent l’ouverture au sein de la fédération d’un « débat » concernant le projet de construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Parmi eux, Jean-Claude Roger, membre la section socialiste de Janzé, estime que « les militants ne sont pas assez informés du projet » et que les différentes positions à ce sujet « ne sont pas relayées » au sein du Parti socialiste.

Ledit courrier, qui circule actuellement parmi les adhérents locaux du PS, se pose en contradiction avec la ligne officielle des instances socialistes à propos du dossier Notre-Dame-des-Landes.



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre



Source :
- Hiérarques : Romandie.com
- Militants : Le Mensuel de Rennes

Lire aussi : Mme Rossignol, secrétaire à l’environnement du Parti socialiste, muette sur Notre Dame des Landes

27 mai 2020
Non au retour à un État fort, misons sur le local et sur la société
Tribune
25 mai 2020
À pied, à vélo, en canoë… Voyager lentement pour se reconnecter au vivant
Alternatives
28 mai 2020
Contre les avions et le béton, la bataille repart au nord de Paris
Info