Faire un don
81138 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
68 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Notre Dame des Landes : ce n’est pas fini

Durée de lecture : 6 minutes

22 octobre 2012 / Zone à défendre

Lundi 22 octobre, la résistance sur le terrain se poursuit


lundi 22 octobre

20h30 toutes les routes sont libres, la flicaille est partie, la nuit ne leur etant pas propice...

18h30 Des infos des camarades arretés : des 2 personnes arretées sur le chemin du Pimki l’une a été relachée, l’autre est à priori en Garde A Vue pour caillassage. Les 3 personnes arretées entre les Fosses Noires et la Saulce vers 10h30 sont toujours en Garde A Vue. Ils seraient au commissariat de Sautron.

17h Non content de détruire la maison occupée ce weekend la flicaille s’occupe maintenant aussi de la partie vidée de la Sécherie (située juste à coté). La partie encore occupée de la Sécherie est soumise à un siège en règle, ses occupantEs se sont vu interdire d’en sortir toute la journée et cela devrait durer jusqu’à 21h.

16h55 on nous informe que la douane fouille les arrivantEs à la gare de Nantes. Faites attention à vous !

Le juge d’exécution des peines donnera son verdict Vendredi 26 octobre ( veille du 27....) par rapport aux demandes de délai déposées par la Sécherie et le Rosier ...on vous tient au courant de l’avenir proche de ces « foyers de la lutte » comme l’avocat d’AGO les a appelé....

15h00 : ils démolissent la maison réoccupée ce we, et bloquent la circulation sur la route des Fosses noires pour sécuriser l’opération. Au niveau du Bois Rignoux, la route est déviée par des panneaux (dans le sens Paquelais-Ardillières)

14h38 : les fourgons de fosses noires semblent partir en direction Vigneux

14h12 : pas de nouvelles, on est en phantôme-town !

> Si la ZAD de Notre Dame des Landes est actuellement occupée par les forces de l’ordre et du pouvoir, nos maisons ne le sont pas et nos balcons non plus ! En soutien aux opprimés de la zad de Notre Dame des Landes et pour que sur nos terres poussent des légumes et non des aéroports et/ou du bitume : AFFICHONS NOTRE VOLONTE DE DEFENDRE LES TERRES et de STOPPER CE PROJET DESTRUCTEUR à nos BALCONS, à nos FENETRES. Que notre détermination soit visible partout sur la terre. Lorsque que la loi et le pouvoir s’opposent à la vie, va à l’encontre du bien commun et qu’ils deviennent oppresseurs, la résistance est légitime.

13h30 : la pause est finie, ils sont en train de détruire la maison de Dominique aux Fosses noires

13h25 : Les flics bloquent encore les Ardillières...

13h13 : pas trop des nouvelles ver la bas, ils sont en train de bouffer il semble.....bon dégustation de votre pause a la OGM !

12h39 : la pelleteuse est encore embourbé, superbe travaille les gars !!

12h27 : barrage/blocage aux Ardillières vers la Paquelais, la sécherie encore pas accessible, 5 arrestations

12h20 : Sécherie est encore bloquée, les barricades de fosses noires sont détruits, les pelleteuse sont en train de détruire le toit de la maison de Dominique. On est désolé pour toi et ta maman, heureusement elle n’est pas la pour voir ça !!

12h04 : le carrefour des Ardillières est « Route barré », mais il n’y a pas des gendarmes et les gens roule quand même. Faites quand même attention des obstacles de tout genre sur la route. 1 fourgon de GM carrefour Fosses noires/chêmin de suez, 2 fourgon qui roule au fosses noires vers le est ( Sabot )

11h45 : bilan des arrestations aujourd’hui : 4 personnes. On nous confirme que les barricades qui se trouvaient sur la route des Fosses noires ont été détruites.

11h30 : convoi de GM, avec un camion benne et un 4x4, prend la route des Fosses noires du côté de la Saulce en se dirigeant vers l’est

11h15 : sur le chemin de Pimki, les GM mettent leur armure. Le carrefour entre la route des Fosses noires et la route de Vigneux est libre. Il n’y a plus de flics à la Saulce

11h : du côté du chemin de Pimki, les flics sont un peu entrés et ont détruit quelques barricades mais depuis des personnes s’opposent à leur avancée

10h47 : les gendarmes quittent la Saulce et se dirigent vers le sud

10h35 : trois arrestations sur la route des Fosses noires. Il reste cinq camions sur la route des Fosses noires

10h23 : à la Saulce, il est signalé que les flics crient « arrêtez-vous ! ». Les gendarmes sont déployés le long de la route des Fosses noires pour entrer dans les champs à proximité de la Saulce

10h20 : ils n’arrivent pas à sortir la pelleteuse (au nom de « Mairie de Vigneux ») embourbée à la Sécherie !! Il va probablement falloir appeler une dépanneuse

10h15 : une personne de l’Acipa a été interpellée sur le chemin de Pimki

10h12 : à la Saulce, ils se rapprochent de la maison (une bonne dizaine de gendarmes). Ils coursent les gens à l’extérieur

10h10 : les gendarmes quittent la Sécherie sauf quelques-uns qui surveille la pelleteuse qui s’est embourbée (hi hi hi !) dans le jardin derrière VINCI TU PATAUGES !!

10h05 : les gendarmes sont entrés dans la forêt de la Saulce (à 10m de la maison)

9h45 : une autre pelleteuse arrive aux Fosses noires. Total de trois pelleteuses

9h40 : ils coupent l’électricité à la Sécherie. Les camions EDF partent ensuite aux Ardillières

9h36 : un convoi avec pelleteuses arrivent aux Fosses noires.

9h27 : 2 camions EDF et un camion avec bras télescopique aux Ardillières

9h25 : ils bloquent la route aux Ardillières, à la fois en direction de Vigneux (D81) et de la Paquelais (D281)

9h19 : les flics bloquent l’accès depuis le Sabot vers les Fosses noires. Le camion transportant la machine porte le nom de la société « Mustier Robin ». On nous envoie : « Mustier robin : collabo qui transporte les machines http://www.annuaire-des-transports.... »

9h : une vingtaine de flics avancent à pied des Fosses noires au Sabot

8h57 : un camion avec une grue dessus signalé près de la maison nouvellement occupée

8h38 : un camion (sans convoi) est arrêté en face du Sabot. Il repart (!). Une machine de forage quitte la zone direction Vigneux. Idem pour le camion de pompiers

8h10 : le camion de pompiers est arrivé aux Fosses noires

8h : les flics sont dans les champs derrière la maison et de l’autre côté de la route. Un camion de pompier en direction des Ardillières depuis Vigneux

7h55 : ils ont avancé quelques mètres et déblayé une des barricades protégeant l’accès à cette maison

7h50 : une minipelleteuse est sortie de la zone direction Vigneux

7h39 : une voiture de flics signalée aux Ardillières, pas de contrôles pour l’instant

7h37 : ils commencent à gazer la nouvelle maison occupée

7h22 : les flics sortent des véhicules. Ils se promènent dans les champs derrière la maison réouverte vendredi 19 au soir

7h15 : le convoi entre du côté est de la route des Fosses noires, se dirigeant vers le centre des Fosses noires

7h : grand convoi de flics se dirigeant vers les Ardillières depuis Vigneux (12 véhicules de gendarmes mobiles)

6h55 : rien à signaler depuis ce matin

2h00 : évidement tout le monde fait dodo, alors nous aussi, on sera prêt a 5h du matin ! Bonne chance et surtout faites attention a vous !



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Zone à défendre

Lire aussi : La Vache Rit est assiégée

24 juin 2019
VIDÉO et PODCAST - Les « 30 ans de l’écologie » pour celles et ceux qui n’y étaient pas
Info
22 juin 2019
En Allemagne, nous avons passé la nuit avec les activistes contre le charbon
Reportage
24 juin 2019
6.000 activistes ont neutralisé le charbon allemand
Info




Du même auteur       Zone à défendre