Notre Dame des Landes : pour faire plier les opposants, Auxiette fait du chantage aux subventions

Durée de lecture : 1 minute

12 mars 2014 / Camille Martin (Reporterre)



Le président du Conseil régional des Pays de la Loire, M. Auxiette enjoint les associations de la région de se désolidariser des occupants de la ZAD en affirmant que ceux-ci seraient des « casseurs et activistes radicaux ». Sinon, les subventions qu’elles reçoivent du conseil régional seraient remises en cause. Reporterre publie ce courrier étonnant.


Le président du Conseil régional des Pays de Loire, Jacques Auxiette, n’a pas fini de surfer sur les violences qui ont marqué la manifestation du 22 février à Nantes, violences dont le terrain a été soigneusement préparé et mis en scène par les autorités, comme l’a montré Reporterre.

Il envoie des courriers menaçants aux associations naturalistes et paysannes de la région qui ont exprimé leur opposition au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes :

Télécharger :

"L’irruption sur le devant de la scène de casseurs et d’activistes radicaux a décrédibilisé l’action des opposants traditionnels, parmi lesquels figure votre organisation", écrit-il.

Assimilant les habitants de la Zad à ces "casseurs", le président de la région dit attendre des associations "d’opposants traditionnels" « une position ferme et sans ambiguïté » sur l’occupation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. « Nous savons tous la réalité des choses, les soutiens implicites ou explicites, les aides directes ou indirectes apportées à des groupes radicaux présents sur place et qui ont montré leur vrai visage le 22 février », affirme-t-il.

Et Jacques Auxiette de conclure : « A défaut c’est votre crédibilité qui sera en cause, d’autant que votre organisation est bénéficiaire de nombreux fonds publics, notamment régionaux ».

Du bel et bon chantage. Dans le cadre du "dialogue républicain", il va de soi.





Source : Reporterre

Photo : Le Télégramme

Lire aussi : La véridique et surprenante histoire de la manifestation de Nantes.


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :



Documents disponibles

  Sans titre
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info




Du même auteur       Camille Martin (Reporterre)