Notre Dame des Landes : première maison détruite

Durée de lecture : 1 minute

17 octobre 2012 / AFP (maville.com)




Alors que la mobilisation et les barrages de forces de l’ordre se poursuivent à Notre-Dame-des-Landes, une première destruction de maison a débuté ce mercredi, a constaté l’AFP.

Précisément la ferme « Les Planchettes », qu’une pelleteuse a commencé à détruire peu après 9h tandis qu’un important convoi de forces de l’ordre en sécurisait les abords.

Les forces de l’ordre procèdent à « la sécurisation physique des sites » et protègent « les entreprises qui vont intervenir », indiquait-on mercredi matin à la préfecture de Loire-Atlantique.

« Les sept maisons ont vocation à être démolies », a expliqué le préfet mardi 16, précisant que cela se fera selon l’agenda fixé par l’exploitant AGO (Aéroport du Grand Ouest). Certaines dès cette semaine (exemple ce matin mercredi 17), d’autres, contenant de l’amiante, d’ici deux semaines a priori.

« Cette situation ne doit pas être confondue avec celle des personnes présentes légalement sur le site depuis avant la date de déclaration d’utilité publique du projet en 2008 et concernées par une procédure d’expropriation dont l’exécution n’est pas d’actualité », précise la préfecture.

Trois ou quatre autres maisons ne seront pas démolies, car toujours concernées par une procédure judiciaire.






Source et photo : maville.com

Lire aussi : La zone est bouclée