Nucléaire parlons-en, à Alès (Gard)

Le vendredi
16
novembre
au samedi
17
novembre


Communiqué du Collectif Halte Aux Nucléaires Gard (CHANG)

Alors que l’industrie nucléaire mondiale périclite et n’assure plus que 10 % de l’électricité produite, contre 17 % en 2001, la France, de plus en plus isolée, s’obstine dans sa politique électronucléaire. Face à des coûts de production qui s’envolent, la filière nucléaire, ne survit que grâce à l’injection massive d’argent public.

Nombre de spécialistes et simples citoyens remettent en cause le modèle énergétique français comme en témoignent de récents sondages. C’est afin d’éclairer sur ce sujet tabou que le Collectif Halte Aux Nucléaires Gard (CHANG) organise les 16 et 17 novembre à la bourse du travail d’Alès une rencontre intitulée « Nucléaire, parlons-en ».

Vendredi 16, à partir de 17h, la soirée sera consacrée au centre d’enfouissement de déchets CIGEO à Bure, point de fixation de l’opposition à la prolongation du fonctionnement des réacteurs, avec une conférence gesticulée* à 18h suivi d’échanges et de débats sur les enjeux et la situation.

Le samedi 17 à partir de 9h30 on présentera la situation du nucléaire en France et ailleurs, comment la caste d’Etat toute puissante utilise toutes les stratégies d’une multinationale pour garder son hégémonie, avec les risques sociaux, sanitaires et économiques que cela engendre. On bénéficiera en particulier du témoignage d’un travailleur du nucléaire.

Après la pause - on fera le point sur les différentes installations de la région, l’une des plus nucléarisées d’Europe occidentale, de Cadarache à Narbonne en passant par les installations de la vallée du Rhône (Tricastin, Marcoule, Cruas, etc.).
- Puis sera présenté le cycle du combustible qui concerne tout spécialement notre région.

- Enfin à 18h sera projeté le film d’Yves Lenoir "Tchernobyl le monde d’après" qui vient juste d’être réalisé sur ce que vivent aujourd’hui les 2 ou 3 millions d’habitants des zones contaminées il y a 32 ans par la catastrophe de Tchernobyl. Dans les échanges qui suivront il sera question de ce qui risque de se passer en France au cas où.....

Entrée libre et gratuite, libre participation aux frais.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Bourse du travail d’Alès (Gard),
vendredi 16 de 17 à 21h30
samedi 17 de 9h30 à 20h.
Buvette sur place
Contact, Pierre Péguin : ppeguin@aliceadsl.fr , tel 06 01 71 61 07

14 novembre 2018
Élections européennes : seule une liste unique sauvera la gauche
Tribune
14 novembre 2018
À Bure, la justice sert à réprimer la lutte contre les déchets nucléaires
Info
15 novembre 2018
Les ONG écologistes et de solidarité déplorent l’incohérence du gouvernement sur la taxe carbone
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre