Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 12 000 donateurs

Soutenir Reporterre

Oiseaux, sublime, accouchement, décroissance, zoos… Le nouveau numéro de « Terrestres »

Des oiseaux, du sublime, un accouchement, d’autres oiseaux, des déchets nucléaires, la décroissance, des zoos… et une revue désormais reconnue d’intérêt général ! Le numéro 18 de la revue « Terrestres » est en ligne.

  • Présentation de la revue par son éditeur :

Comment redécrire nos relations aux vivants, au paysage, à nos corps, au sous-sol ? Dans son numéro 18, la revue Terrestres s’intéresse à l’importance des oiseaux dans l’imaginaire écologique contemporain, aux questions posées par l’enfouissement des déchets nucléaires, à l’école catalane de la décroissance et à d’autres manières de politiser les corps et les paysages.

Ce numéro rassemble dix textes, pour nourrir la fin de l’année et imaginer les suivantes :

  • Un appel à nos lecteur·ices pour soutenir la revue, à la suite de l’attribution du statut d’organisme d’intérêt général ;
  • Une analyse de l’école catalane de la décroissance, dans l’héritage de Serge Latouche et de Joan Martinez Allier ;
  • Le récit d’un accouchement, sous la forme d’une lettre de l’autrice à sa sage-femme, tissée de réflexions sur la médicalisation des corps ;
  • Quelques planches de la BD Cent Mille ans, qui revient sur la lutte contre la poubelle nucléaire de Bure ;
  • Une réflexion croisée, autour des récents ouvrages de Frédéric Keck, Vinciane Despret, Raphaël Mathevet et Arnaud Béchet, qui interroge l’importance d’une pensée depuis l’oiseau ;
  • Un déplacement de la notion de territoire, depuis la fascination pour la compétition vers la description des interdépendances, à partir du dernier livre de Vinciane Despret, Habiter en oiseau ;
  • Une traversée des politiques et des esthétiques du paysage, en compagnie de Jacques Rancière, de l’élitisme du sublime à la démocratie pastorale ;
  • Une plongée dans l’histoire coloniale des zoos, qui interroge les liens entre impérialisme, contrôle et conservation, à partir du dernier livre de Violette Pouillard ;
  • Un nouveau podcast, dans lequel vous pourrez écouter l’entretien entre Virginie Maris et Pierre Madelin, à propos de son livre sur les pensées du primitivisme et de l’effondrement ;
  • Une analyse des transformations autoritaires de la gouvernementalité contemporaine. Et quelques pistes pour desserrer l’étau et orienter nos colères.

Pour lire la suite c’est ici

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende