On dit « AGROCARBURANT », pas biocarburant

Durée de lecture : 1 minute

18 mai 2013 / Jean-Paul Chanteguet



Décision surprise de l’Assemblée nationale : le terme officiel pour désigner les agrocarburants est « agrocarburants » et non plus « biocarburants ».


COMMUNIQUÉ DE PRESSE de M. Jean-Paul Chanteguet, Président de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire

L’Assemblée nationale a adopté ce matin [vendredi] à l’unanimité un amendement porté par Philippe Plisson, rapporteur, au nom de la commission du développement durable, de la loi d’adaptation au droit de l’Union européenne dans le domaine du développement durable et député SRC de Gironde.

Cet amendement porte sur le changement de dénomination des carburants d’origine agricole.

L’appellation de « biocarburants », qui laisse supposer une production respectant parfaitement l’environnement, se révèle trompeuse à un double titre. La culture des plantes, destinées à la production de carburants, mobilise tout d’abord un grand nombre d’intrants et de produits phytosanitaires. L’utilisation de surfaces agricoles à cet effet entraîne ensuite une captation de terres arables au détriment de la production de denrées agricoles.

Si les carburants issus des cultures présentent un intérêt certain dans le cadre de la transition énergétique, les citoyens doivent cependant être informés et les consommateurs conscients des conséquences de leurs choix.

Les députés ont donc décidé de remplacer dans la loi française le mot biocarburant par celui d’agro-carburant.






Source : Courriel à Reporterre

Illustration : Chapatte (Interligo).

Lire aussi : Il faut arrêter les programmes d’agrocarburants

26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique
26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien




Du même auteur       Jean-Paul Chanteguet