PODCAST - Le patriarcat contre la planète

Durée de lecture : 1 minute

28 août 2020 / Victoire Tuaillon



Qu’est-ce qui relie le patriarcat et la catastrophe écologique planétaire que nous sommes en train de vivre ? Dans son émission « Les couilles sur la table », la journaliste Victoire Tuaillon a tendu son micro à Jeanne Burgart-Goutal, l’autrice de « Être écoféministe : théories et pratiques ».

  • Présentation de l’émission par son producteur, Binge Audio :

Qu’est-ce qui relie le patriarcat et la catastrophe écologique planétaire que nous sommes en train de vivre ? Il y a-t-il des mécanismes, des causes et des conséquences communes entre la domination masculine et la destruction du vivant ?

Jeanne Burgart-Goutal, agrégée de philosophie et professeure de yoga, est l’autrice de Être écoféministe : théories et pratiques (éd. L’Échappée, 2020)

Elle raconte dans cet épisode une partie de l’histoire et des théories des mouvements écoféministes : comment celles-ci permettent de repenser la masculinité et le patriarcat ? Quelles pistes ouvrent-elles pour repenser la féminité, et donc la masculinité, sans verser dans l’essentialisme ? En quoi les pensées et pratiques écoféministes révèlent-ils l’androcentrisme de notre société, ce monde construit au masculin neutre ?

  • Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré dans le studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris 19e) le 15 juillet 2020. Prise de son : Adel Itel el Madani. Réalisation : Quentin Bresson Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.



22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune