« Perikoptô », spectacle à Montreuil (Seine-Saint-Denis)

Durée de lecture : 1 minute


Le jeudi
23
janvier
au vendredi
24
janvier




« Julia Dantec est une mère de famille sans histoire. Elle bascule un jour dans ce qui semble être de la folie : un mardi d’avril, elle commet un acte dramatique et incompréhensible dans une agence Pôle Emploi.
Philippe Dorgeval est un homme politique qui a gravi tous les échelons jusqu’à devenir le plus jeune premier ministre de l’histoire de la 5e République. Progressivement il va se faire rattraper par les différentes affaires qui ont marqué son parcours fulgurant. Et ceci dans un contexte écologique et social au bord de la rupture.
Le jeu de miroir entre ces deux personnages posera la question que nous voulons centrale dans ce spectacle : pourquoi et comment en sommes-nous arrivés là ? »
 
Il s’agit d’observer comment le langage néolibéral s’est insinué dans l’intimité de ces deux personnages, comme dans la notre, disqualifiant petit à petit le vocabulaire nous permettant de penser le collectif, le commun, les classes sociales et nos possibilités d’émancipation. Une langue en passe de devenir la nouvelle culture mondiale, et qui détruit tout (Koptô) autour d’elle (Peri).

Après "Ce qui m’est dû", Heloise Desfarge et Antoine Raimondi continue leur recherche d’un théâtre physique et politique, résolument engagé.

Ecriture, et mise en scène : Antoine Raimondi et Héloïse Desfarges
Comédien-ne-s : Toma Roche, Audrey Mallada, Julien Prevost, Aline Vaudan
Création lumière : Hervé Dilé
Création sonore : Simon Larcher
Costume : Laura Guillot
Administration : Amandine Bretonnière 
Production et diffusion : Alexis Nys et Manon Durieux





Lire aussi : https://openagenda.com/theatre-muni...

jeudi 23 et vendredi 24 janvier à 20h30
Théâtre Municipal Berthelot - Jean Guerrin
6 rue Marcellin Berthelot
93100 Montreuil
réservations : 01 71 89 26 70 / [email protected]



Documents disponibles

  Sans titre
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
19 octobre 2020
A Grenoble, les jardins de la discorde
Info
19 octobre 2020
« La boule au ventre quand on parle de notre avenir, ça pousse à se mobiliser »
Tribune