Plaidoyer pour l’équilibre délicat du vivant

Durée de lecture : 2 minutes

23 avril 2019 / Peter Wohlleben

Avec « Le réseau secret de la nature », dernier volet de sa trilogie, Peter Wohlleben décrit les liens subtils qui unissent animaux et plantes, forêts et rivières, montagnes et climat à la manière des rouages d’une grande horloge.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Saviez-vous que les arbres contribuent à la formation des nuages ? Que les loups peuvent modifier le cours des rivières ? Que le sort du sanglier dépend du ver de terre ?

Dans la nature, tout est lié — comme les rouages d’une grande horloge. Aussi la moindre modification a-t-elle des répercussions insoupçonnées. Observateur scrupuleux et conteur passionné, Peter Wohlleben nous dévoile ces liens subtils qui unissent animaux et plantes, forêts et rivières, montagnes et climat…

Il nous met aussi en garde contre une intervention humaine imprudente dans cette mécanique dont nous ne maîtrisons pas tous les ressorts : les meilleures intentions du monde peuvent produire des catastrophes.

Dans ce dernier tome de sa trilogie au succès planétaire, vendue à plus d’un million d’exemplaires en France, le plus célèbre des forestiers signe un plaidoyer pour l’équilibre délicat du vivant, ce bien commun de l’humanité.

  • Peter Wohlleben est forestier depuis une vingtaine d’années. Après le succès mondial de La Vie secrète des arbres (traduit en plus de trente langues) et de La Vie secrète des animaux, ce troisième volet est devenu un best-seller dès sa sortie en Allemagne. Peter Wohlleben a commencé à travailler pour l’administration forestière d’État en tant que jeune forestier. Dans le cadre de son poste de responsable d’emplois, il a été amené à abattre des arbres centenaires et à pulvériser des insecticides sur des hectares. Puis il a commencé à étudier des approches alternatives. Après une décennie de lutte, il a introduit des chevaux, éliminé les insecticides et laissé pousser les bois de manière sauvage. En deux ans, la forêt est devenue rentable.

  • Le réseau secret de la nature, de Peter Wohlleben, éditions Les Arènes, avril 2019, 256 p., 20,90 €.

12 novembre 2019
Près d’Orléans, les citoyens défendent la forêt contre les bulldozers
12 novembre 2019
Pour les jeunes des centres sociaux, « la nature parle mais les hommes ne l’écoutent pas »
13 novembre 2019
Angélique Huguin : « Je continue de lutter parce que c’est une manière de rester debout »