Pluie et plantations à Notre Dame des Landes pour « semer la Zad »

Durée de lecture : 1 minute

13 avril 2013 / leparisien.fr




Ils ne veulent pas laisser le champ libre à Vinci. Plus d’un millier d’opposants au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont organisé une manifestation, samedi 13 avril, sur le site dédié au projet. Au programme de la journée, nommée « Sème ta Zad ! », des plantations de pommes de terre ou un curage des fossés.

L’un des groupes a emprunté la RD281, une route barrée de chicanes depuis le début des tentatives d’expulsion en octobre 2012. « Avec les différents chantiers agricoles, nous renforcerons l’implantation dans la durée des occupations sur la Zad », a expliqué à la mi-journée un porte-parole des opposants, monté sur une remorque.

Dans un champ, une vingtaine de militants ont enrichi à l’aide de fumier un grand jardin maraîcher collectif. Dans un autre, des rangs de pommes de terre ont été plantés. Au nord, où la ferme de Bellevue est occupée depuis janvier par des agriculteurs pour éviter sa destruction, plusieurs centaines d’opposants se sont également rassemblés.

[ICI, un reportage télé de 2’05", à voir sur le site francetvinfo.]






Source : francetvinfo

Consulter par ailleurs : Dossier Notre Dame des Landes

23 octobre 2020
Quand Macron enfourche un triton contre la réintoxication du monde
Tribune
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
24 octobre 2020
La 5G, un gouffre énergétique programmé
Tribune




Du même auteur       leparisien.fr