Pour un tribunal Russel sur les crimes nucléaires

1er avril 2011 / Paul Ariès et René Balme


En 1966, le Tribunal Russell-Sartre jugea les crimes de guerre contre l’humanité notamment commis par les Etats-Unis au Viêt-Nam. On y condamna aussi le nucléaire militaire.

En 2012, un nouveau Tribunal d’opinion doit juger les crimes du nucléaire civil.

Les Tchernobyl et les Fukushima passent mais le nucléaire ne trépasse pas.
Le gouvernement japonais lui-même ne cesse de se plaindre de l’opacité que pratique la société gestionnaire donc responsable de la catastrophe humaine et écologique.

Ce nouveau Tribunal Russell est indispensable pour que la vérité succède aux mensonges. Ce nouveau Tribunal Russell est indispensable pour que la politique succède à la peur. La parole doit revenir d’abord aux citoyens et à leurs élus et non aux experts mercenaires. Nous ne pouvons pas rester sans agir dans l’attente d’une nouvelle catastrophe (Etats-Unis 1979, URSS 1986, Japon 2011) alors que nous sommes le principal pays nucléocrate.

Nous entendons faire entendre notre voix d’ici 2012 et bien sûr au-delà.
Nous, citoyens, élus, intellectuels appelons donc l’ensemble de la population à signer cet appel le plus massivement possible et à le faire connaître par tous les moyens.

Premiers signataires :

* Stéphane Lhomme, président de l’Observatoire du nucléaire
* Nicolas Sersiron, vice-président CADTM
* Bernard Legros, économiste, Belgique
* Maurice Charrier, maire honoraire de Vaulx en Velin, Vice Président du grand Lyon
* Gilles Sainati, juriste
* Christian Terras, directeur de la revue Golias
* Jacques Testart, biologiste
* Alain Refalo, enseignant, collectif des enseignants désobéisseurs
* Guy FISCHER, Sénateur du Rhône, Vice-Président du Sénat
* Michel Weber, philosophe, Belgique
* Geneviève Azam, économiste, conseil scientifique ATTAC
* François Vaillant, Action non violente
* Miguel Benasayag, psychanalyste
* Christine Bergé, anthropologue
* Jean-Claude Besson-Girard, directeur revue Entropia
* Gabriel Amard, maire honoraire de Viry Chatillon ,président (pg) de l’agglomération les lacs de l’Essonne.
* Philippe Corcuff, politiste
* Jacques Cossart, économiste, conseil scientifique ATTAC-France
* Florence Curt, éditrice
* Joseph Rossignol, conseiller général du Val de Marne, maire de Limeil Brevannes et président de l’association d’élus (PG) La gauche par l’exemple
* Yann Fiévet, co-fondateur d’Action Consommation
* Jean Gadrey, économiste, conseil scientifique ATTAC-France
* Jean-Marie Harribey, économiste, ancien Président d’ATTAC-France
* Christian Jacquiau, économiste
* Raoul Jennar, politologue
* Alain Jugnon, philosophe, dramaturge
* Serge Latouche, économiste
* Jean Cornil, ex député et ex-sénateur socialiste, Belgique
* Philippe Pignarre, éditeur
* Jean-Luc Pujo, président des clubs « penser la France »
* Yvon Quiniou, philosophe
* Patrick Silberstein, éditeur
* Les éditions Agones





Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : http://www.tribunalrusselnucleaire.org/

Pour signer la pétition : http://www.tribunalrusselnucleaire....

Paul Ariès est directeur du Sarkophage (journal d’analyse politique), et René Balme est maire de Grigny 69520 (PG)

Lire aussi : La justice française voudrait refermer le dossier du nuage de Tchernobyl

26 septembre 2018
GCO : au nom de « l’ordre public », le tribunal administratif autorise les travaux
Info
20 octobre 2018
La punaise, le vélo, et le changement climatique
Chronique
18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre