Faire un don
43736 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
55 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Protéger la biodiversité autour de soi

Durée de lecture : 3 minutes

7 juin 2019 / Jean-François Noblet

  • Présentation du livre par son éditeur :

Oui, la biodiversité nous concerne tous ! Et oui, nous pouvons être des acteurs efficaces à bien des niveaux : dans notre maison ou notre jardin, mais aussi dans la rue devant chez nous, à l’école de nos enfants, dans l’entreprise où nous travaillons…

Mettons-nous bien cela dans la tête : nous ne pouvons pas vivre sans la biodiversité, la nature, la faune et la flore. En effet, la biodiversité nous nourrit, nous soigne, nous protège contre les accidents naturels, nous inspire depuis les temps préhistoriques et nous émerveille. C’est le crédo de Jean-François Noblet, écologue passionné, qui résume dans ce guide pratique tout ce qui peut être fait concrètement, chacun à notre échelle, pour protéger et restaurer la nature dans tous les domaines de notre vie quotidienne.

Car nous sommes tous des citoyens concernés, et nous pouvons agir à bien des niveaux : chez nous, bien sûr, dans notre maison ou notre jardin, mais aussi, comme des « porteurs de bonne parole », dans notre rue et notre quartier, dans l’école de nos enfants ou l’entreprise dans laquelle nous travaillons, dans les hôpitaux, sur les parkings et les routes, au cœur des espaces verts, des forêts et des rivières de notre commune…

Jean-François Noblet ne se limite pas à de bonnes intentions. Il donne les plans et les conseils techniques pour la réalisation, par exemple, de prairies sauvages, de passerelles à écureuil, de passages à faune sous les routes pour les amphibiens. Il explique comment neutraliser une baie vitrée qui tue les oiseaux ou végétaliser le toit d’une usine… et donne même des pistes pour faire des cimetières de véritables réserves naturelles !

Ce livre, fruit d’une grande et longue expérience de terrain et d’expérimentations réussies, est l’outil indispensable pour tous ceux qui veulent agir concrètement chez eux et tout autour de chez eux, avec l’ensemble des acteurs de la vie locale, et convaincre un élu, un agent communal, un directeur d’école ou un responsable d’entreprise de l’impérieuse nécessité de tenir compte, chaque jour, de la biodiversité.

  • Jean-François Noblet fonde en 1972, avec quatre amis, la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature, section Isère (Frapna). Pour son service civil il devient le premier objecteur de conscience à intégrer cette association de protection de la nature. Animateur, puis directeur de la Frapna Isère jusqu’en 1989, il lance en août 1985 une campagne nationale de protection des chauves-souris. Puis il devient conseiller technique environnement au Conseil général de l’Isère. Là, il réussit quelques jolis coups dans cette collectivité : manger bio à la cantine, routes durables, corridors biologiques, bibliothèque écologique idéale pour les collèges, arrêt des pesticides en bord de voirie, etc. Fondateur de toute une série d’associations de protection de la nature (Cora Isère, Jeunes et Nature, La Sève, Grésivaudan Nature, Jeunes et Nature, Avenir) il se repose en s’occupant de l’association Le Pic vert.

Pour en savoir plus sur l’auteur, visitez son site.



12 décembre 2019
Le « pacte vert » européen croit encore en la croissance verte
Info
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête
12 décembre 2019
Le crime d’écocide, bientôt dans la loi ?
Info