Quand la quête des ressources naturelles conduit à la guerre

Durée de lecture : 1 minute

6 mai 2017 / Lionel Astruc

  • Présentation du livre par son éditeur :

L’accès de l’Inde à la consommation de masse — souvent décrite comme une joyeuse épopée bollywoodienne — sème la mort et les ténèbres : par l’histoire tragique d’un assassinat, ce livre saisit le moment où la ruée vers les ressources naturelles se transforme en guerre, où la société de consommation atteint son point de rupture.

Postface de Vandana Shiva.


  • Traque verte. Hem, les dernières heures d’un journaliste indien, de Lionel Astruc, éditions Actes Sud, 160 p., 16 €.

Source : éditions Actes Sud



Lire aussi : En Inde, la dissidence verte bouscule le système des castes
27 janvier 2020
« Nous appelons à des luttes locales et coordonnées contre les projets industriels »
Tribune
27 janvier 2020
Rallye Monte-Carlo : une course automobile absurde à l’heure du changement climatique
Reportage
28 janvier 2020
La vie des itinérants menacée par une nouvelle loi
Reportage




Du même auteur       Lionel Astruc