Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Quand les députés rêvaient d’un EPR en Russie


Pendant que l’EPR de Flamanville voit ses coûts s’envoler, un lecteur nous fait découvrir une perle : en 1998, dans un rapport parlementaire, les députés Claude Birraux, Jean-Yves Le Déaut et Henri Révol envisageaient avec espoir la vente d’EPR à la Russie.

Dans un « adenda » ajouté juste avant publication, le rapporteur écrivait :

"La recherche de partenaires me paraissait indispensable pour donner une assise et une vocation européenne au projet EPR.

Depuis la présentation de mon rapport, cette question a sensiblement évolué et les perspectives se sont précisées lors de la rencontre entre les premiers ministres français et russe.

A l’issue de la réunion de la Commission franco-russe, le Secrétaire d’Etat à l’industrie a été chargé de mener les négociations avec les partenaires allemands et les autorités russes pour intégrer la Russie à la fois en qualité de partenaire à part entière du projet et de pays où pourrait être construit un EPR.

Votre rapporteur a été informé qu’à la demande du nouveau ministre du Minatom, E. Adamov, formulée en avril 1998 à FRAMATOME ainsi qu’au Secrétaire d’Etat à l’industrie, NPI, FRAMATOME et SIEMENS ont rencontré l’Institut OKBM de Nijni-Novgorod que le ministre du Minatom a chargé de ce dossier en mai dernier."


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende