Quatre ans après Fukushima, un rassemblement au Havre pour ne pas oublier

Durée de lecture : 1 minute


Le samedi
14
mars
/ Ecologie pour le Havre

Japon : 4 ans après l’accident de Fukushima, rien n’est résolu ...

Fukushima : l’accident s’est produit le 11 avril 2011. Aujourd’hui : 128.000 personnes toujours déplacées , un coût d’au moins 80 milliards d’euros (évaluation faite en août 2014), 1 656 morts reconnus officiellement dans la préfecture de Fukushima « de stress, de suicides ou de complications de santé »… Des conséquences sanitaires à long terme, comme on le constate à Tchernobyl, 29 ans après, sur des enfants pourtant nés bien après la catastrophe.

• L’eau radioactive continue de s’écouler : malgré tous les efforts déployés. Il est impossible de bloquer tous les déversements qui se poursuivent dans l’océan Pacifique : une nouvelle fuite vient d’être découverte.

• Déchets : leurs stockages sont gigantesques : des sacs de déchets contaminés entourés de plastique au bord des routes, aux abords des habitations. Ces stockages qui, en temps normal, sont surveillés, ne le sont plus au vu des quantités produites par l’accident, tout comme en Biélorussie dans la zone interdite autour de la centrale de Tchernobyl accidentée il y a 29 ans.

• La radioactivité s’accumule dans l’environnement, les faibles doses cumulées nuisent gravement à la santé, multipliant les risques de maladies.

Pourtant le gouvernement japonais tente de redémarrer la production d’électricité nucléaire plutôt que de protéger la santé des japonais.

Pour ne pas laisser tomber dans l’oubli les conséquences dramatiques de cette catastrophe nucléaire, nos associations appellent à un

RASSEMBLEMENT A PROXIMITE DU MONUMENT DES OISEAUX BLESSES
DANS LE JARDIN DE L’HÔTEL DE VILLE DU HAVRE
LE SAMEDI 14 MARS 2014 A 17H30

A l’initiative des associations :

Ecologie Pour Le Havre
Eco-Choix
Les Enfants de Tchernobyl-Bélarusse



Lire aussi : Naoto Kan : « A Fukushima, tout n’est pas sous contrôle »

Source : Ecologie pour le Havre

DOSSIER    Fukushima

27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
8 août 2019
Comment se passer de l’avion ?
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Fukushima