Questions sur la croissance

Durée de lecture : 1 minute

16 mai 2012 / par villalard


La croissance économique est devenue insoutenable pour notre environnement. Le temps de la décroissance n’est pas seulement celui de l’urgence écologique ; il doit être le moment de réhabiliter le temps pour diminuer le travail, inventer de nouveaux modes de vie. Il conviendra donc de changer de modèle. C’est une révolution des idées et des pratiques qu il faut envisager. Nous devons extraire de nos têtes certaines valeurs auxquelles nous nous référons et quelques normes encombrantes qui déterminent une partie de nos actions depuis longtemps.

La probable catastrophe écologique, la crise sociale insoutenable nourrie par le creusement des inégalités et la montée du chômage doivent nous alerter et nous alarmer. Notre civilisation matérielle et productiviste rencontre aujourd’hui les limites de son développement : ce sont les limites de la planète elle-même, mise au service de notre frénésie consumériste.

Réintroduire de la proximité et de la lenteur dans les processus de production et de consommation, nous désaliéner de nos conditions de travailleurs forcenés sont des enjeux essentiels. Alors ! Était-il trop tôt pour dire aux jeunes générations qu il est déjà trop tard ? Elles devront penser autrement, car l’avenir n’est plus ce qu’il était. Il s’agit d’un ensemble de choix raisonnés et raisonnables propres à réenchanter les hommes et à favoriser l’ébauche d’une société plus accueillante, plus chaleureuse et plus enthousiasmante !

Questions sur la croissance, de Didier Harpagès (éd. Sang de la terre, 192 p., 15 €).




Source : Editions Sang de la terre

Ecouter aussi : Didier Harpagès, quel est le lien entre le temps et la décroissance ?

Consulter par ailleurs : La bibliothèque de Reporterre

12 novembre 2019
Paysans et défenseurs des animaux doivent s’unir contre l’industrialisation du vivant
Tribune
9 novembre 2019
« Notre histoire s’est bâtie pour partie sur des violences populaires »
Tribune
12 novembre 2019
Qu’est-ce qu’un nano-plastique ?
1 minute, 1 question


Du même auteur       villalard