Rassemblement contre la publicité à Montpellier jeudi 19

Durée de lecture : 2 minutes

18 juin 2014 / Quatre antipub



Rassemblement de soutien à l’occasion du procès de quatre anti-pub à Montpellier.
L’intérêt collectif va-t-il être reconnu face aux privilèges et aux intérêts pécuniers d’un annonceur publicitaire ? Jeudi 19 juin à 8h30 au tribunal de grande instance de Montpellier


En janvier, nous étions quatre à nous faire interpeller par une patrouille de police lors d’une action anti-pub à Montpellier.

L’action consistait à retirer proprement les affiches d’un arrêt de tram, le laissant vierge de toute publicité. Accusés abusivement de dégradations par la multinationale étatsunienne Clear Channel, exploitante du panneau, nous comparaissons en justice le 19 juin.

Ce procès est moins l’occasion de défendre nos intérêts personnels (1 700 euros de dommages matériels pour une simple affiche en papier) que l’occasion de confronter la justice à la vocation de notre engagement anti-publicitaire.

La liste est longue de tous les reproches que l’on pourrait adresser à la publicité :
- Les sociétés publicitaires disposent de moyens colossaux employés à la propagation d’idéologies néfastes (sexisme, ethnocentrisme, culte de l’apparence, du « tout, tout de suite », compétition, matérialisme, conformisme, violence, maigreur et jeunisme).
- Propagande dogmatique dont l’unique fin est de toujours nous pousser à la consommation dans un mépris total des réalités humaines, écologiques, et sociales.
- En plus d’être nuisible et omniprésente, la propagande publicitaire est liberticide puisqu’il est presque impossible de s’y soustraire lorsqu’elle occupe l’espace public. L’envoi des messages se fait à sens unique, sans réponse possible.

L’enjeu est de savoir comment une instance de la société civile (la justice) va statuer lors d’un procès comme celui-ci.

L’intérêt collectif va-t-il être reconnu face aux privilèges et aux intérêts pécuniers d’un annonceur publicitaire ?

Les rendus de jugements indulgents pour les militants sont autant de pierres apportées à l’édifice d’une législation véritablement contraignante pour les annonceurs.

Le procès, dont l’audience est publique, se tiendra le 19 juin à 8h30 au tribunal de grande instance de Montpellier.

Un rassemblement et un buffet sont prévus devant le tribunal avec le comité de soutien et sera l’occasion de prises de paroles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous apporter votre soutien moral et/ou financier... Contactez-nous à l’adresse : [email protected]





Source : Courriel à Reporterre par les quatre antipub convoqués.

Voir par ailleurs Les événements de Reporterre

20 janvier 2021
Dans les Landes, pour faire du solaire, on détruit les forêts
Reportages
21 janvier 2021
Ski alpin à l’arrêt : la revanche du ski de fond et des raquettes
Reportages
20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune