Rassemblement en soutien aux inculpés de Valence

Durée de lecture : 2 minutes


Le mercredi
26
décembre


L’élan des Gilets Jaunes figure déjà comme une page de l’histoire qui restera gravée. Nous ne comptons plus le nombre de bléssé.es, d’interpellations et d’incarcérations. Le samedi 8 décembre dernier ce sont Maria, Tom, Stéphane, Dylan qui se retrouvent derrière les barreaux.

Après deux jours de garde à vue, la détention provisoire est prononcée. Ils sont accusés de « violence en réunion sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

- Les 4 ne se connaissent pas.
- Les 4 ont un casier judiciaire vierge.
- Les 4 se retrouvent au mauvais endroit au mauvais moment.
- Les 4 sortiront fatigué.e.s 12 jours plus tard.
Pendant ce temps là, leurs familles attendent.
La liberté devrait être un principe, la détention une exception.

Mercredi 26 décembre, ils seront jugé.es et risquent jusqu’à 5 ans de prison ferme.

Parce que le sort de Tom, Maria, Stéphane, Dylan sera joué deux heures plus tard et qu’on veut leur donner plein d’énergie. Parce qu’on veut cultiver la solidarité et la liberté plutôt que la peur. Parce que la vie de nombreux d’entre nous va changer si nos ami.es sont incarcéré.es. Parce qu’on ne veut pas que la détention provisoire devienne une habitude et que la pression judiciaire et policière nous muselle. Parce qu’on veut préserver la liberté d’expression, de manifestation et de soutien. Nous vous appelons à un rassemblement festif, culinaire, familial, amical, de soutien avec fanfare, chorale, cantine... le 26 décembre au Champs de Mars à Valence à partir de midi, pour ne pas déranger l’audience et ne pas porter préjudice à nos ami.es.

- Pour les soutenir : Une cagnotte en ligne
- FB : Page de soutien à Stéphane
- Retrouvez toute l’info sur Ricochets



Lire aussi : Condamné à 18 mois de prison dont 12 ferme, le vidéaste Stéphane Trouille s’explique et fait appel
THEMATIQUE    Libertés
9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage
19 juillet 2019
Contre le G7, arme de séduction massive pour imposer le capitalisme
Tribune
9 juillet 2019
Ceux qui aiment le raisonnement scientifique devraient être pour l’homéopathie
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Libertés