Le quotidien du climat
OBJECTIF :
70 000 €
89156 € COLLECTÉS
127 %
Je fais un don

« Réenchantons le Galion » : les quartiers populaires se mobilisent à Aulnay (Seine-Saint-Denis)

Le samedi
28
octobre
au dimanche
29
octobre


ÉVÉNEMENT INÉDIT À AULNAY-SOUS-BOIS

Le mouvement La Révolution est en marche organise une mobilisation nationale nommée Réenchantons le Galion le samedi 28 et le dimanche 29 Octobre 2017.

Rassemblement contre la destruction du Galion, tour HLM et centre commercial emblématique de la cité des 3000, à Aulnay-sous-Bois. Lire l’article de Reporterre à ce sujet : « À Aulnay, le Grand Paris sert à chasser les pauvres. »

Programme du samedi 28 octobre :

13h30 : Ouverture de la brocante
14h00 : 1er débat : Compteur Linky, imposé par l’État, pourquoi sont-il nocif pour la santé ?
15h00 : 2e débat : Impact du projet « Grand Paris » et « J.O 2024 » sur le département.
16h30 : 3e débat : onférence gesticulée sur la naissance de la politique de la ville.
18h30 : Clôture et fin de la brocante.
19h00 : Repas partagé.
20h30 : Théâtre : « Mise en boîte » de Inès Anane. Suivi du 3e débat : La répression policière dans nos quartiers.
Zef rêve de liberté dans une société où il se sent enfermé de toute part. Ses allers-retours en prison l’empêchent d’avoir une vie stable. Malgré sa volonté de sortir de cette spirale infernale, la violence étatique le rattrape à chaque fois...

Programme du dimanche 29 octobre :

9h00 : Petit déjeuner
10h00 : Visite de la ville d’Aulnay sous bois : ses quartiers, son histoire, les ruptures sociales.
12h : Repas
14h30 : Battle de danse avec le Centre de danse du Galion.
16h30 : Concert hip hop (Avec FIANSO)
19h : discours final

Source : Courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : À Aulnay, le Grand Paris sert à « chasser les pauvres »
17 décembre 2018
La COP24 sauve l’Accord de Paris, mais pas plus
Reportage
18 décembre 2018
Les solutions à la crise ? La répartition des richesses et du pouvoir !
Chronique
17 décembre 2018
Les Gilets jaunes à Bordeaux : « Le gouvernement est sourd. Mais on les aura à l’usure »
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre