Reporterre publie en exclusivité la liste des 126 scientifiques critiquant le Rapport INRA sur l’agriculture biologique

Durée de lecture : 1 minute

26 février 2014 / Marie Astier (Reporterre)



126 chercheurs demandent à l’INRA de retirer son dernier grand rapport sur l’agriculture biologique, en raison de sa médiocrité sur le plan scientifique.


L’INRA a déjà rendue publique la liste des 63 premiers signataires de la lettre au PDG de l’INRA, mais n’a pas actualisé son site internet avec la liste des 128. Depuis, de nouveaux scientifiques ont souhaité s’associer à la démarche. Ils ont choisi Reporterre pour dévoiler la liste complète des scientifiques ayant accepté de signer en leur nom propre cette prise de position.

- Lettre à télécharger :

Parmi eux des chercheurs, des ingénieurs, des maîtres de conférence, des professeurs émérites... Tous sont issus du milieu académique. Un tiers d’entre eux travaillent à l’INRA (Institut national de recherche agronomique, sur plus d’une dizaine de sites différents (Avignon, Rennes, Montpellier, Grignon, Toulouse, Clermont-Ferrand, etc).

D’autres organismes de recherche reconnus sont représentés : le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Des écoles d’agronomie sont également présentes (AgroParisTech, Montpellier SupAgro, AgroCampus Rennes), ainsi que plusieurs universités et le Museum d’histoire naturelle.

Le mouvement émane donc de toute la recherche française, et même internationale : des scientifiques suisses, canadiens ou belges ont également apposé leur nom en bas de cette missive.

Dans ce deuxième courrier, les signataires répètent au PDG de l’INRA, François Houllier, qu’ils espèrent qu’il saura « prendre la mesure de l’étendue du mécontentement et du malaise générés par ce rapport dans le milieu académique. »

Ils réitèrent leurs deux demandes à l’institut : retrait du rapport et mise en place d’une expertise scientifique collective sur l’agriculture biologique.





Source : Reporterre.

Lire les autres pièces du dossier :
. Tempête à l’INRA autour d’un rapport sur l’agriculture biologique ;
. Le rapport partial de l’INRA sur l’agriculture bio : les politiques s’en mêlent ;
. Rapport INRA : voilà comment il a été saboté par les partisans de l’agriculture productiviste.


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :



Documents disponibles

  Sans titre
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune




Du même auteur       Marie Astier (Reporterre)