Résister à l’effondrement écologique, mais contre l’extérieur ou contre nous-mêmes ?

18 juin 2018 / Cyril Dion

Cyril Dion, avec son « Petit manuel de résistance contemporaine », propose de nombreuses pistes d’actions et nous invite à considérer la place des récits comme moteur principal de l’évolution des sociétés.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Que faire face à l’effondrement écologique qui se produit sous nos yeux ?
Dans ce petit livre incisif et pratique, l’auteur de Demain s’interroge sur la nature et sur l’ampleur de la réponse à apporter à cette question. Ne sommes-nous pas face à un bouleversement aussi considérable qu’une guerre mondiale ? Dès lors, n’est-il pas nécessaire d’entrer en résistance contre la logique à l’origine de cette destruction massive et frénétique de nos écosystèmes, comme d’autres sont entrés en résistance contre la barbarie nazie ? Mais résister contre qui ? Cette logique n’est-elle pas autant en nous qu’à l’extérieur de nous ? Résister devient alors un acte de transformation intérieure autant que d’engagement sociétal…

Avec cet ouvrage, Cyril Dion propose de nombreuses pistes d’actions : individuelles, collectives, politiques, mais, plus encore, nous invite à considérer la place des récits comme moteur principal de l’évolution des sociétés. Il nous enjoint de considérer chacune de nos initiatives comme le ferment d’une nouvelle histoire et de renouer avec notre élan vital. À mener une existence où chaque chose que nous faisons, depuis notre métier jusqu’aux tâches les plus quotidiennes, participe à construire le monde dans lequel nous voulons vivre. Un monde où notre épanouissement personnel ne se fait pas aux dépens des autres et de la nature, mais contribue à leur équilibre.


  • Petit manuel de résistance contemporaine, de Cyril Dion, éditions Actes Sud, mai 2018, 160 p., 15 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
25 septembre 2018
À Hambach, le temps du recueillement, avant que reprenne la lutte contre le charbon
Reportage
25 septembre 2018
Danger de l’ammonitrate à Ottmarsheim : la coopérative et la préfecture restent dans le flou
Info
24 septembre 2018
Un trésor forestier, l’Arboretum des Barres, est menacé
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       Cyril Dion