Réunion Oxylane

Durée de lecture : 2 minutes

17 avril 2013 / Collectif « Pour un site préservé entre Loire et forêt »



Réunion d’information-débat sur le projet OXYLANE
Le jeudi 18 avril 2013 à 20h30
Salle J.B. Clément, rue Danton, Saint Jean de Braye


EN TOUTE FRANCHISE, en tant qu’association de Commerçants, soutient le collectif : Pour un Site Préservé entre Loire et Forêt.

Pourquoi ce soutien ?

Nous dénonçons, depuis la Loi de Modernisation de l’Economie, que les commerçants et les associations de Commerçants ne sont plus associés, concertés, dans le cadre de l’aménagement du territoire pour les implantations des projets de grandes surfaces.

Avec la loi 93-122 du 23 janvier 1993 concernant la prévention de la corruption, la transparence de la vie économique et des procédures publiques, il a été créé l’Observatoire Départemental d’Equipement Commercial qui avait pour mission d’analyser l’évolution de l’appareil commercial avec en appui les inventaires des grandes surfaces et des commerces de moins de 300 m².

L’Observatoire Départemental d’Aménagement Commercial a été reconduit par la loi LME mais ces observatoires ont totalement disparus.
La modification des lois ROYER et RAFFARIN, avec la dérégulation des autorisations de grandes surfaces, devait permettre :
1) de lutter contre le chômage
2) augmenter le pouvoir d’achat.

Mais qu’en est-il en réalité ? Plus de 4 000 000 m² de grandes surfaces autorisées par an, le pouvoir d’achat à diminuer et le chômage n’a cessé d’augmenter.

Si le consommateur veut du toujours moins cher, c’est à quel prix ?

L’exemple est à la porte de Saint Jean de Braye, un village OXYLANE, ou l’on pense tout pour vous… Mais saviez-vous que le groupe OXYLANE, c’est l’expédition de 40 000 conteneurs par an vers les magasins ? Combien de produits sont fabriqués en France ? Combien d’emplois en France par rapport au volume vendu, stocké et transporté par les camions sur tout le territoire ?

Les élus nous parlent d’emplois, mais combien d’emplois sont réalisés en France pour fabriquer les produits ? et combien d’emplois sont détruits en France après chaque implantation ?

Aucune loi n’a été votée pour permettre de vérifier le nombre d’emplois annoncés dans les projets et par les élus et ceux réellement réalisés, sans parler de ceux détruits dans la concurrence ?

Quelle incidence sur :
1) l’Environnement, disparition de terres fertiles alors qu’il faut repenser au circuit
cours pour la production alimentaire,
2) la pollution, c’est 1 conteneur par camion, avec des entrepôts
gigantesques, le stock se promène sur les routes 40 000 conteneurs, soit 40 000 camions par an,
3) les emplois il faut préserver les emplois de la concurrence, recréer des emplois de fabrications localisés pour redonner du travail -synonyme de pouvoir d’achat des consommateurs-, il est urgent de penser relocalisation.

Réunion d’information-débat sur le projet OXYLANE
Le jeudi 18 avril 2013 à 20h30
Salle J.B. Clément, rue Danton, Saint Jean de Braye






Source : Courriel à Reporterre du Collectif Pour un Site Préservé entre Loire et Forêt

Photo : LoireNet

Lire aussi : Ah, qu’il est difficile de discuter démocratiquement d’un projet de bétonnage...

23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
25 septembre 2020
Covid-19 : « Elle a bon dos, la science ! »
Entretien
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête