S’adapter au changement climatique, un objectif vital

12 décembre 2017 / Agathe Euzen, Bettina Laville, Stéphanie Thiébault

  • Présentation du livre par son éditeur :

S’adapter au changement climatique comme au changement global est devenu un objectif vital pour toutes les sociétés. Parfois confrontées de façon brutale à l’exacerbation, en fréquences et en intensité, de phénomènes météorologiques tels qu’inondations, sécheresses ou tornades, elles doivent aussi faire face à l’augmentation des températures et à leurs impacts sur l’équilibre des écosystèmes, l’évolution des espèces, animales et végétales, comme sur le développement des populations humaines, leur condition de vie, leur organisation sociale… Si l’étude des variations du climat au cours du temps montre la capacité des écosystèmes à s’adapter ou à se transformer, l’accélération de certains phénomènes, comme l’augmentation planétaire de la température due aux activités humaines, peut conduire à un point de non-retour.

Cet ouvrage, composé d’une cinquantaine d’articles écrits par des scientifiques et experts du sujet, est unique. Il suscite une réflexion sur ce qu’est l’adaptation, et la maladaptation, faisant intervenir plusieurs champs disciplinaires, sectoriels et territoriaux. Tout en montrant les freins et les limites, il témoigne et propose des façons d’agir et de s’adapter.

Ces contributions viennent en appui à la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat (2015) et en particulier à la COP23 (23e conférence des Parties de la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, à Bonn, 2017), conférence climatique dont l’une des priorités portait sur l’adaptation, tant dans ses objectifs que dans son financement.


  • L’Adaptation au changement climatique, une question de sociétés , de Agathe Euzen, Bettina Laville, Stéphanie Thiébault, CNRS éditions, octobre 2017, 416 p., 24 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
30 janvier 2019
Dans le Diois poussent les champignons de l’autonomie
Chronique
19 mars 2019
Sans discussion, la discrète poursuite de la filière de retraitement
Reportage
14 mars 2019
J’ai testé le « grand débat national » en ligne, et je reste perplexe
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre