Faire un don
54957 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
69 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Samedi 8, manif pour le jardin des Lentillères à Dijon

Durée de lecture : 2 minutes

7 mars 2014

Soutien au jardin autogéré des Lentillères à Dijon.
Pour l’accès à la terre et contre la marchandisation de la ville.
8 mars


Nous, habitant-e-s et jardinier-e-s du quartier des Lentillères à Dijon, avons redonné vie à une friche, 6 hectares de terres fertiles, dernières rescapées de la ceinture maraîchère de Dijon.

Aujourd’hui la mairie a d’autres projets ; il en a été décidé ainsi, sans nous. Elle rêve d’un écoquartier de 21 hectares dont 20 000 m² de bureaux et de commerces, et ne réserve qu’un pauvre hectare aux jardins sur les rares terres incultes de la friche. Nous avons tenté de discuter avec ceux qui veulent nous expulser, mais ils sont restés muets.

Ces jardins, fermes, maisons, ou encore la vie du quartier, ne pèsent pas lourd dans
leur balance. Dans la logique commerciale que les décideurs imposent à la ville, la priorité est à la rentabilité et à l’attractivité : le béton doit toujours repousser les légumes un peu plus loin, et seules les grues fleurissent. Sur cette friche, devenue pour nous le quartier des Lentillères, auto-organisation et entraide remplacent intérims et cravates. Nous voulons un quartier différent construit par ceux et celles qui l’habitent. Nous avons commencé.

Les Lentillères début 2014, c’est 3 fermes autour desquelles s’organisent des cultures maraîchères, un jardin collectif tenu par une trentaine de personnes, un rucher et plusieurs dizaines de parcelles jardinées seul, en famille ou entre ami-e-s.

A ceci s’ajoutent des habitats légers ; on s’installe dans le quartier pour vivre au jardin et par goût de l’aventure collective. De tout ça naît un quartier bigarré, un collectif mélangé. Et ça marche : marché à prix libre hebdomadaire, chantiers collectifs, barbecues, fêtes de quartiers, échanges de savoirs, autoconstruction et rencontres avec des écoles… Des centaines de personnes donnent du souffle au quotidien à la vie du quartier.

Pour visibiliser cette dynamique et entretenir le rapport de force avec la mairie jusqu’à obtenir satisfaction, nous organisons une manifestation massive, festive et colorée le samedi 8 mars prochain, en soutien au quartier des Lentillères, « pour l’accès à la terre et contre la marchandisation de la ville ».

Au programme : déambulation festive et familiale avec fanfares, batucada et concerts. Il y aura aussi une super chorégraphie avec le cata de la houe, des groupes déguisés et bariolés, une « guérilla potagère » et sûrement plein d’autres surprises...

Ci-dessous, les liens utiles pour le tract de l’appel à manifester, une description plus détaillée de ce que nous vivons ici, le programme des activités, le suivi des actualités du quartier des Lentillères...

http://lentilleres.potager.org/
http://jardindesmaraichers.potager.org/



Source : Courriel à Reporterre.

Lire aussi : A Dijon, un oasis de verdure résiste joyeusement au béton de la ville

Voir par ailleurs Les événements de Reporterre.

13 décembre 2019
Qu’est-ce que l’opération « Rien de neuf » ?
1 minute, 1 question
13 décembre 2019
EN BÉDÉ- Une journée à la rédaction de Reporterre
Édito
12 décembre 2019
La pénible conclusion d’une COP calamiteuse
Reportage