Samedi, action pour rappeler à Hollande qu’il est aussi concerné par Notre Dame des Landes

Durée de lecture : 1 minute

13 décembre 2012 / Les Désobéissants



François Hollande doit inaugurer un tramway samedi 15 décembre. Les Désobéissants vont venir lui signifier le refus du projet d’aéroport au nord de Nantes.


A l’occasion de l’inauguration du tramway T3, samedi 15 décembre à 11 h, le président de la République, ainsi que d’autres ministres et personnalités,
seront présentes et transportées dans l’un des trams qui partira de la Porte
de la Chapelle et terminera son trajet à la Porte de Pantin.

Ils seront
entourés de très nombreux journalistes. Voilà donc une belle occasion d’aller
dire au Président de la République ce que nous pensons de l’obstination de son Premier ministre à construire un grand projet inutile et néfaste à grand
renfort de violence policière, à Notre-Dame des Landes...

Deux autres tramways
partiront de la porte d’Ivry et de la Porte de Vincennes avec les
représentants des collectivités territoriales et entreprises partenaires de la
construction du tramway.

Avec un peu d’imagination, on devrait pouvoir parler au Président ou tout au moins se faire entendre de lui, non ?

Il va sans dire que si la présence de François Hollande devait être annulée,
nous l’interpréterions comme :

1. un refus du dialogue

2. un refus d’assumer les
mécontentements et autres déceptions suscitées par la politique
anti-environnementale de son gouvernement...

Rendez-vous massivement aux endroits stratégiques du trajet avec des beaux visuels, de quoi faire du son, des chaussures souples pour courir au bon endroit au bon moment, et amusez-vous bien, surtout !






Source : Courriel à Reporterre des Désobéissants

Photo : Presse Océan

Lire par ailleurs : François Hollande vers un moratoire sur Notre Dame des Landes

23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
27 octobre 2020
À La Réunion, mobilisation pour sauver le « Ti coin charmant », un riche jardin côtier
Tribune
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage




Du même auteur       Les Désobéissants