Soutien au projet Yasuni

Durée de lecture : 2 minutes

1er octobre 2010 / Utopia

Ne pas exploiter le pétrole du parc Yasuni : c’est le projet de l’Equateur. Dont le président, Raphaël Corréa, vient d’échapper à un coup d’Etat le 30 septembre au soir.


Depuis 2007 l’Equateur montre une volonté ferme à préserver les droits de la nature et les biens communs environnementaux, notamment en inscrivant la reconnaissance de ces droits dans la constitution équatorienne ratifiée par référendum en 2008.

En 2007, le président équatorien Rafael Correa annonçait l’intention de son pays de renoncer définitivement à l’exploitation de 20% de ses réserves nationales de pétrole (soit près de 850 millions de barils), situés en plein coeur du Parc National Yasuni (1). En contrepartie, il a proposé que les pays
industrialisés contribuent - par l’intermédiaire d’un fonds fiduciaire, à hauteur de 50%, à compenser les pertes de revenus du pays. La contribution de l’équateur restera malgré tout très importante pour un
pays dont les principaux revenus d’exportation en 2008 provenaient du pétrole.

L’Equateur propose que les contributions versées soient utilisées, pour la préservation et l’étude de la biodiversité équatorienne et la protection de l’habitat des peuples indigènes qui ont choisi de vivre dans le parc Yasuni. Par ailleurs, l’Equateur s’engage à la mise en place d’un modèle durable et équitable, d’une économie de l’après pétrole, par le développement des énergies renouvelables, la préservation de la nature et le développement social.

Une telle proposition représente une initiative majeure vers la reconnaissance de la biodiversité comme un bien commun universel et sa préservation comme une problématique environnementale globale.
C’est par ailleurs un appel à la reconnaissance de la dette écologique historique des pays industrialisés. Le projet Yasuni ITT par ce double objectif est une action concrète pour amorcer, en Equateur et au dehors, une transition vers un modèle alternatif au modèle de développement
capitaliste.

Le mouvement Utopia, promoteur d’un alterdévelopement (2), soutient totalement cette démarche. Le Mouvement Utopia soutient l’Equateur dans ce projet et l’encourage à poursuivre l’initiative d’appel à contribution. Par ailleurs, nous appelons l’ensemble des pays de l’Union Européenne à contribuer financièrement à la réalisation du projet Yasuni ; à promouvoir ce
projet hors de l’union et enfin, à envisager la multiplication de ce genre d’initiative collective.

Le Mouvement Utopia s’engage à se mobiliser pour soutenir l’Initiative Yasuni-ITT et invite les mouvements sociaux, les mouvements écologistes, les mouvements altermondialistes et plus largement les citoyens à le soutenir.

.........................................

Notes :

(1) http://yasuni-itt.gob.ec

(2) Manifeste Utopia, 2008, Edition Parangon. Disponible sur :
http://www.mouvementutopia.org/blog...



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : http://www.mouvementutopia.org/blog...

Ecouter aussi : Qu’est-ce que le projet Yasuni et pourquoi est-il important ? http://www.reporterre.net/spip.php?...

14 novembre 2019
Une épicerie gratuite pour les étudiants qui ne mangent pas à leur faim
15 novembre 2019
Une taxe carbone « juste » pour concilier justice fiscale et écologie
14 novembre 2019
La démocratie renaîtra à l’échelle locale




Du même auteur       Utopia